Accueil > Actualités > Reportages et photos
Chaîne d’Adoration eucharistique continue pour le diocèse

Don en ligne

Rejoindre le Monastère Invisible

galet Album photos : Ordination diaconale de Rémi Gabriel Perchot

Rémi-Gabriel PERCHOT a été ordonné diacre en vue du ministère de prêtre, par Monseigneur Dominique Lebrun samedi 29 juin 2013 à 18 heures à l’église Saint Pierre à Saint-Chamond.

ALBUM PHOTOS

© photos Sr Sophie Richer

- Lien vers l’album photos


Homélie de Mgr Dominique Lebrun

Célébration de l’ordination diaconale de REMI-GABRIEL PERCHOT
Samedi 29 juin 2013 – Eglise Saint-Pierre de Saint-Chamond
Paroisse Saint-Ennemond en Gier
Ac 6, 1-7 ; Ps 32 _Ga 1, 11-20 ; Lc 9, 51-62

- Homélie.pdf

Homélie

Comme le temps approchait …, dit Saint LUC. REMI-GABRIEL, le temps approche ! Il n’a jamais été aussi proche ! Comme le temps approchait où JESUS allait être enlevé de ce monde … REMI-GABRIEL, frères et sœurs, au milieu de son évangile, Saint LUC rappelle le temps de Dieu. Le temps de Dieu oriente la vie du monde. Lorsqu’un homme ou une femme est consacré à Dieu par JESUS, il devient signe pour le monde qui passe, et signe de Dieu qui attend toute l’humanité en son amour infini.

Frères et sœurs, cette consécration advient au baptême. Que faisons-nous de notre baptême ? Il nous a unis à JESUS, mort, ressuscité, enlevé de ce monde. Certes, me direz-vous, mais pour l’heure, pour le quart d’heure peut-être, ne sommes-nous pas sur cette terre ? Permettez-moi d’insister : quel est le but de notre vie ? Quel est le but de la vie de REMI-GABRIEL sinon le but même de la vie de JESUS ? L’Eglise, en occident et depuis les origines, appelle au ministère de prêtre, des hommes qui ont découvert le célibat comme leur vocation, comme JESUS. Ainsi, l’Eglise rappelle le but de notre vie : Dieu, Dieu qui appelle tout homme et toute femme à quitter ce monde pour son Royaume de paix, de justice et d’amour. L’Eglise reçoit ce Royaume et fait mémoire que le temps du Royaume approche et qu’il est déjà là en JESUS.

Dans l’Evangile, trois hommes pressentent que JESUS les mène sur le bon chemin. Le premier est fougueux, peut-être encore plus que REMI-GABRIEL ! JESUS lui dit : Les renards ont des terriers, les oiseaux du ciel ont des nids, mais le Fils de l’homme n’a pas d’endroit où reposer la tête. Merci, REMI-GABRIEL, d’accepter par avance de vivre non pas là où tu le décideras mais là où tu seras envoyé. Le deuxième homme entend l’appel de JESUS, comme REMI-GABRIEL, mais il demande la permission d’aller enterrer son père. JESUS lui dit d’aller annoncer le Règne de Dieu et prononce cette parole terrible : Laisse les morts enterrer les morts. Merci, à vous ses parents, merci à tous les parents qui orientent leurs enfants vers la vie, la vraie vie, la vie qui ne finit pas, la vie qui dépasse la mort, la vie qui engendre la Vie éternelle. REMI-GABRIEL, tu auras aussi la charge de présider la liturgie des funérailles. Fais-le comme un vivant qui accompagne un vivant au seuil de sa nouvelle vie !

Le troisième homme s’appuie sur l’expérience d’ELISEE au temps du prophète ELIE. Il alla embrasser son père et sa mère avant de suivre son maître. JESUS lui répond : Celui qui met la main à la charrue et regarde en arrière n’est pas fait pour le royaume de Dieu. JESUS est donc plus qu’ELIE. Il est le Royaume de Dieu en personne. REMI-GABRIEL ne s’engage pas seulement à servir le projet de Dieu. Il sera, en JESUS, annonce du Royaume. REMI-GABRIEL, tu es fait pour le Royaume, et, en le vivant, tu le serviras. Comme Saint PAUL le dit puisses-tu dire dans la foi : Il a trouvé bon de mettre en moi la révélation de son Fils, pour que moi, je l’annonce.

REMI-GABRIEL est ordonné diacre. Ce n’est pas une simple étape vers l’ordination de prêtre. C’est déjà une transformation ; c’est déjà la forme que devra prendre, si Dieu veut, son ministère de prêtre, la forme du Serviteur JESUS qui marche vers Jérusalem. JACQUES et JEAN ne supportent pas l’échec : veux-tu que nous ordonnions que le feu tombe du ciel pour les détruire. JESUS marche vers l’échec apparent de sa vie. Il va être livré aux mains des hommes par amour. Le diacre ne prend pas une autre route.

Dans quelques instants, REMI-GABRIEL se prosternera à terre pour se laisser rejoindre par JESUS qui a donné sa vie. Nous entendrons résonner la litanie des saints que l’on peut appeler litanie des ressuscités. Si elle vous paraît un peu longue, pensez que ce ne sont que quelques-uns de ceux qui auraient pu être cités, à la suite d’ETIENNE et PHILIPPE, de PIERRE et de PAUL, bien connus, de PROCORE, NICANOR, TIMON et PARMENAS, moins connus, sans oublier NICOLAS, le païen originaire d’Antioche converti au judaïsme.

Ensuite, j’imposerai les mains sur REMI-GABRIEL et prierai l’Esprit Saint à la manière des apôtres. Je le ferai parce que sur moi, des mains se sont posées, les mains d’évêques sur qui d’autres mains s’étaient posées, et cela depuis PIERRE et PAUL. Mon ministère d’évêque m’impose de regarder en avant dans la confiance. Il nous impose, comme les mains sont imposées c’est-à-dire comme un cadeau, de poursuivre ensemble la route qui conduit à Jérusalem. Qui, après REMI-GABRIEL, recevra l’imposition des mains ? Vous me direz TUNG, demain, GAËTAN et CHRISTOPHE à l’automne. Et dans un an ? Et après ?

Que chaque jeune présent dans notre assemblée s’interroge ? Quelle est ma vocation ? Que chaque famille présente dans notre communauté s’interroge ! Désirons-nous des prêtres vraiment ? Frères et sœurs, je compte sur votre prière, sur la prière de votre cœur qui n’attend pas d’autre chose que des serviteurs de la Vie, la vraie vie, celle qui ne finit pas. Annonçant le Règne de Dieu, REMI-GABRIEL communiquera dans la grâce du baptême et en sera témoin en bénissant les nouveaux époux. Se donnant pour le Royaume, REMI-GABRIEL passera de village en village, accueillez-le déjà en le prenant dans votre prière aujourd’hui, et dans les années à venir.
Frères et sœurs, soyons dans la joie, simplement.

+ DOMINIQUE LEBRUN





Version imprimable de cet article Version imprimable


Publié le : 04.07.2013 09:00 - Mis à jour le : 04.07.2013 10:54