Accueil > Actualités
Rejoindre le Monastère Invisible

Don en ligne

galet Alliances paroissiales : quelques points de repères

Une « alliance paroissiale » est un rapprochement de paroisses dont le but est de faciliter des collaborations durables, par-delà les personnes, en veillant à ce qu’il n’y ait pas de paroisse isolée.

Pour la vitalité des communautés chrétiennes du diocèse et pour l’annonce de l’Evangile, au terme d’un temps de consultation et de réflexion, il est décidé un rapprochement des paroisses en « alliances paroissiales ».

Qu’est-ce qu’une alliance paroissiale ?

Une « alliance paroissiale » est un rapprochement de paroisses dont le but est de faciliter des collaborations durables, par-delà les personnes, en veillant à ce qu’il n’y ait pas de paroisse isolée.

Les paroisses gardent toute leur identité canonique et leur autonomie pastorale, mais elles mutualisent un certain nombre de services, selon les besoins et les possibilités.

Les collaborations à l’intérieur de « l’alliance » sont à privilégier, mais ce n’est pas exclusif. On peut envisager des collaborations entre plusieurs alliances.

La collaboration entre les paroisses dans une alliance paroissiale se vit principalement au niveau des prêtres, des diacres, des ALP (Animateurs Laïcs en Pastorale) et des EAP (Equipes d’Animation Pastorale), mais elle peut aussi se vivre à bien d’autres niveaux selon les collaborations envisagées.

Quels sont les objectifs ?

Le premier objectif de ces rapprochements est de faciliter les collaborations pour soutenir le dynamisme missionnaire de nos paroisses. Les paroisses qui ont davantage de ressources humaines peuvent ainsi soutenir celles qui sont plus fragiles.

La répartition en « alliances » permet d’avoir une vision globale du diocèse et de repérer les lieux-centres pour que les choix pastoraux et les nominations soient cohérents dans la durée.

Les rapprochements pourront faciliter un allégement ou une adaptation des structures, si nécessaire. La réflexion sur les alliances ne doit pas nous faire perdre de vue que la paroisse est d’abord proximité. Une réflexion sur les relais est aussi à mener, elle est complémentaire. Dans cette perspective de proximité, les fraternités locales missionnaires sont à développer.

L’intégralité du document ici

PDF - 196.1 ko





Version imprimable de cet article Version imprimable


Publié le : 23.06.2017 08:42 - Mis à jour le : 04.07.2017 16:13