Accueil > Actualités > Toutes les actualités > Echos sur le béatification de Jean Paul II
Que fête-t-on à l’Ascension ?

Don en ligne

galet Béatification de Jean-paul II : "un pèlerinage inoubliable" témoigne Rénata

Renata Pailhoux a participé au pèlerinage diocésain organisé pou la béatification de Jean-Paul II. Elle nous livre son témoignage".

Nous sommes partis en car de l’évêché de Saint-Etienne, le vendredi 29 avril 2011 vers 17h30. Après toute une nuit de voyage, nous sommes arrivés à Rome à 8h30 et notre première visite a été consacrée à Saint Paul hors les murs. Nous avons pu découvrir sur ce site : la Basilique, avec la porte qui a été ouverte par Jean-Paul II l’année du jubilé en 2000 ; les tableaux représentant l’historique des papes depuis Saint Pierre jusqu’à Benoit XVI avec le temps de leur pontificat inscrit dessous ; mais aussi des statuts représentant l’apôtre Saint Paul ainsi que sa tombe, lieu où viennent se recueillir de nombreux fidèles chaque jour.
Notre groupe était encadré par le Père Gallet depuis notre départ de Saint -Etienne, puis notre évêque et des séminaristes nous ont rejoints pour la visite guidée de la Basilique.

Suite à cela, nous nous sommes réunis dans les jardins de Saint Paul hors les murs afin que chacun puisse se présenter et faire connaissance.Nous sommes ensuite allés déjeuner dans un restaurant typiquement Italien ; nous avons eu droit à trois plats de « pâtes » !

L’après midi a été consacrée à la visite des catacombes de saint Calixte, le premier cimetière chrétien ; très peu de photos ont pu être prises par respect pour le lieu (malgré le fait qu’il n’y ait plus de dépouille). Après ce retour au temps des premiers chrétiens, direction la paroisse pour une messe bilingue, célébrée par notre évêque, dans cette église où Jean-Paul II était venu célébrer une messe quelques années auparavant. Nous avons pu rencontrer les familles qui allaient nous accueillir pour la nuit. Pour ma part et comme beaucoup, je me suis retrouvée avec mon mari et quatre autres personnes chez des gens d’une très grande gentillesse et très sympathiques. Nous avons pu nous restaurer (lasagnes à volonté !), nous doucher et enfin nous allonger dans un lit après cette nuit dans le car.

Entre 1,5 et 2 millions de personnes

Le dimanche 1er mai, debout à 2 heures du matin pour notre rendez vous au séminaire prévu à 3 heures. Tout le groupe est parti en direction de la place Saint Pierre de Rome, tout d’abord en bus puis à pied sur quelques centaines de mètre. Nous nous sommes retrouvés bloqués dans une rue perpendiculaire à la celle de la Basilique où il a fallu attendre de 4 heures du matin à 8 heures sans savoir si nous pourrions aller plus loin (aucune information ne filtrait de la part des gendarmes italiens qui géraient la sécurité). Cette attente était aussi stressante physiquement (il était très difficile de s’asseoir) que psychologiquement car nous avions peur de devoir rester dans cette rue pour la Béatification : nous n’aurions rien vu, même pas sur écran géant.

Enfin, sans en connaître la raison, vers 8h30 les gardes ont ouvert le barrage et nous avons pu voir, tout d’abord Saint Pierre, puis nous en rapprocher progressivement, jusqu’à atteindre un écran géant. Nous n’étions pas sur le place mais notre situation était vraiment très bonne compte tenu de la foule de pèlerins ce jour là. Un journaliste de « Pèlerin magazine » a annoncé entre 1,5 et 2 millions de personnes.

JPEG - 63 ko
Le groupe /©photo Renata Pailhoux

Les heures qui ont suivi ont été extraordinaires

Dès l’arrivée du pape Benoît XVI, l’émotion a commencé à monter ; il nous a mis dans l’ambiance immédiatement en commençant par la béatification de Jean-Paul II qui a durée environ ¾ d’heure. Après qu’un cardinal eut expliqué brièvement la vie et l’œuvre de Karol Wojtyla, le pape a approuvé officiellement la béatification en même temps que se déroulait d’un drap blanc un portrait de Jean-Paul II suspendu à la façade de la basilique. La foule de pèlerins s’est mise à hurler de joie. Ce fut un moment magique !
- Après avoir remercié, les participants dans de nombreuses langues, le pape a poursuivi avec la messe qui s’est terminée vers 12 h 30.

Petite anecdote

Le samedi, la pluie, le vent et le froid nous accompagnaient et nous nous inquiétions pour le la Béatification le lendemain qui aurait été gâchée par le mauvais temps. Mais nous gardions espoir en nous disant que Jean-Paul II allait bien faire quelques chose - au moins une journée sans pluie. Et bien, mieux que cela, cette journée a été marquée par un ciel bleu sans nuage, il faisait chaud et le soleil brillait. Un sacré coup de pouce !

Voilà pour ce pèlerinage inoubliable !

Renata PAILHOUX.

Un clic sur une vignette pour ouvrir le diaporamas photos /©Renata PAILHOUX





Version imprimable de cet article Version imprimable


Publié le : 19.05.2011 14:06 - Mis à jour le : 19.05.2011 14:14