Accueil > Le diocèse > Services diocésains et délégations
Chaîne d’Adoration eucharistique continue pour le diocèse

Don en ligne

Rejoindre le Monastère Invisible

galet Délégation au monde de la musique

Renseignements auprès de :

- Formulaire de contact : Père Bernard ROBIN, délégué au monde de la musique
- Téléphone fixe : 04 77 02 29 37
- Portable : 06 76 54 19 49)]


En quoi le monde de la musique peut-il être une occasion de dialogue d’amitié avec le monde ?

« A travers ce que je vis comme délégué, j’y distinguerai deux niveaux en tant que personne et en tant que délégué. En tant que personne, j’y suis immergé à travers ma participation musicale à « l’Ensemble Vocal de Saint-Etienne » ; il faut préciser que cette présence est limitée (musique classique) et que ce n’est qu’un des mondes de la musique , celui des chorales qui représente sur le seul plan de Saint-Etienne plusieurs centaines de personnes. En 20 ans, le nombre de groupes a considérablement augmenté, ainsi que la qualité musicale. Beaucoup d’autres mondes musicaux existent, (orchestres, petits ensembles..., le Zénith, le Fil, etc....) sans compter tout ce qui vit hors agglomération de St Etienne que je connais encore très peu.

JPEG - 57.6 ko
Père Bernard Robin, délégué au monde de la musique

Mais cette immersion permet un « être avec » qui ouvre des dialogues avec des personnes que je n’aurais pas rencontrées dans un ministère habituel.

En tant que délégué de l’évêque, je rencontre un certain nombre de groupes pour lesquels le père D. Lebrun reçoit une invitation qu’il ne peut honorer par lui-même, y compris hors Saint Etienne. Un concert à la Chartreuse de Sainte Croix en septembre, m’a fait toucher du doigt la qualité de ce qui se vivait dans la vallée de Rive de Gier. Généralement, les organisateurs, sont heureux de voir à cette occasion, que l’Eglise s’intéresse à eux.

Il m’est arrivé par deux fois que des rencontres et des liens se nouent qui vont au-delà de la musique :
- la rencontre de l’association « Unis cités » qui permet à des jeunes (18-25 ans) à travers un remarquable dispositif sur 6 mois ou 9 mois, de faire un service civil volontaire. Elle n’a rien de musical, mais le hasard a fait qu’à l’occasion du Festival « Paroles et musiques », j’en suis devenu ensuite partenaire habituel.
- C’est aussi la rencontre d’un spectacle de danse sur ... « Jésus » (il fallait l’« oser ! ») et qui a rempli la salle du théâtre du Parc à Andrézieux. J’ai pu faire savoir à celui qui a été l’initiateur de cette chorégraphie, combien j’avais apprécié cette réalisation, même si l’une ou l’autre scène m’a parue moins réussie.

Cette rencontre « Eglise et monde choral » se produit dans les « églises-bâtiments » qui sont demandés comme lieux de concerts par les groupes ou des associations humanitaires,. L’augmentation du prix de location par les Conseils économiques paroissiaux, nécessitée par les charges de gaz et d’électricité, n’est pas toujours comprise. Je perçois aussi qu’un contentieux existe du fait de la difficulté, depuis quelques décades, de concilier liturgie et chorales, le chant se prenant parfois pour sa propre fin. Le dialogue n’a pas toujours été «  d’amitié ! » Il conviendra bientôt que se forme une équipe de chrétiens insérés dans ce monde. »

P. Bernard Robin, délégué au monde de la musique

- Télécharger le texte au format PDF...





Version imprimable de cet article Version imprimable


Publié le : 30.11.2010 13:53 - Mis à jour le : 08.09.2017 23:35