Accueil > Le diocèse > Communautés religieuses
Chaîne d’Adoration eucharistique continue pour le diocèse

Don en ligne

Rejoindre le Monastère Invisible

galet Les Sœurs de St Joseph : Une volonté de simplicité au coeur du monde

Leur mission est de répondre aux besoins de l’époque par exemple dans l’enseignement : la plupart des nombreuses écoles St Joseph ont été à une époque sous la tutelle des St Joseph de Lyon.

Les Sœurs de Saint Joseph ont été fondées, en 1650, au Puy-en-Velay, par un jésuite : Jean-Pierre Médaille. Au cours de ses Missions dans le Massif Central, il rencontre des femmes désireuses de se consacrer aux autres et à Dieu mais ne souhaitant pas mener une vie cloîtrée. Mgr de Maupas, évêque du Puy, donne son accord pour une nouvelle fondation. Il confère à cette jeune congrégation le nom de Saint Joseph.

Union des Soeurs de Saint Joseph

La Révolution de 1789 ferma les maisons et dispersa les Sœurs. Après la révolution, différentes congrégations de St Joseph vont renaître dont La Congrégation des Sœurs de Saint Joseph de Lyon en 1808. Aujourd’hui les congrégations de St Joseph d’Annecy, de Chambéry, de Champagnole, de Lyon, de St Vallier, de Notre Dame de Chambriac et l’Institut des Sœurs St Joseph sont regroupées dans une fédération née en 1947 sous le nom de "Union des Soeurs de Saint Joseph", la Fédération des Sœurs de St Joseph s’est constituée en 1971. Elle regroupe 1975 Sœurs dans 7 Congrégations dont une au Québec, et des missions en sept pays d’Afrique et en Haïti.

MERE ST JEAN FONTBONNE La Congrégation des Sœurs de Saint Joseph de Lyon est donc née en 1808. Cette année-là, Mère Saint Jean Fontbonne, fut appelée à Saint Etienne pour prendre la direction d’un groupe de femmes aspirant à la vie religieuse le 14 juillet 1808. La Congrégation sera en suite reconnue par Rome. De nombreuses communautés vont être fondées en France puis en Suisse, Belgique, Angleterre, Irlande, Grèce, Egypte, Liban, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Inde, Mexique, Honduras, Etats-Unis d’Amérique. Elles sont aujourd’hui regroupées en province : Afrique de l’ouest, Egypte, Anglo-irlandaise, Grèce, Inde, Liban, Etats-Unis d’Amérique, Europe, Mexique. Leur spiritualité est marquée par une vie simple, en petites communautés de trois à six membres : c’est le Christ serviteur, pauvre, humble, qu’elles veulent suivre et aimer dans leurs frères. Elles cherchent à faire grandir l’union des hommes entre eux et avec Dieu.

C’est à Ste Foy-lès-Lyon que se trouve le noviciat de la Fédération des Sœurs de Saint Joseph. Une communauté de quatre Sœurs de l’Institut des Sœurs de St Joseph s’en occupe. Les seules novices des Sœurs de Saint Joseph de Lyon se trouvent à l’étranger, les vocations sont inexistantes en France. En France, la Congrégation des Sœurs de St Joseph de Lyon compte 62 communautés, dans notre diocèse elles sont une trentaine dans des communautés situées à Chazelles sur Lyon et à St-Etienne.

Leur mission est de répondre aux besoins de l’époque par exemple dans l’enseignement : la plupart des nombreuses écoles St Joseph ont été à une époque sous la tutelle des St Joseph de Lyon. La majorité des Sœurs de St Joseph de notre diocèse sont aujourd’hui à la retraite. Elles vivent leur mission avec leur âge.

A Saint-Etienne

Soeur Marie Claudine La Maison St Joseph située à proximité de l’église de Valbenoîte regroupe quinze religieuses, c’est une maison accueillant des Sœurs Aînées insérées sur la paroisse, mais aussi à l’aumônerie de la santé pour des visites en maisons de retraite, au secours catholique, au centre social pour des cours d’alphabétisation. La Maison accueille également les messes en semaine de la paroisse. Les religieuses cherchent par ailleurs à participer à la vie du quartier.

Sœurs Claude et Marie Claudine forment une communauté vivant sur la paroisse St Luc. Lorsque la maison des Sœurs de St Joseph du quartier de Fourneyron a fermé, l’évêque leur a proposé un appartement à proximité de l’évêché avec pour mission de répondre aux appels de la Maison diocésaine quand l’accueil de celle-ci est fermée. La congrégation a accepté, Srs Claude et Marie Claudine remplissent cet engagement de service du diocèse. Elles sont toutes deux retraitées de l’enseignement, aujourd’hui.

Sr Claude est engagée à ATD Quart monde, elle s’occupe actuellement des Rroms, et au Centre d’Information Catholique pour tenir des permanences. Sr Marie Claudine remplit des tâches administratives pour la Maison Diocésaine.

Soeur Claude

A Chazelles-sur-Lyon

Deux religieuses de St Joseph, Sr Marie-Paule Viricel et Sr Geneviève Carteron, vivent en communauté. Elles veulent être en proximité avec les personnes pour cheminer. Elles vivaient leur mission dans l’enseignement et aujourd’hui dans leur paroisse : dans la liturgie, la pastorale des funérailles, l’accueil. Etant peu nombreuses, elles sont en inter communauté avec les cinq religieuses vivant à St Laurent de Chamousset qu’elles rencontrent environ une fois par mois.

Des laïcs sont associés à la congrégation, ils essaient de vivre « l’esprit St Joseph », c’est-à-dire le service de Dieu et du prochain, pour grandir dans leur relation à Dieu et aux autres. Sur notre diocèse, il existe un Groupe d’Associés à Sury-le-Comtal. Tous les laïcs de France associés à la Congrégation se réunissent tous les deux ans pour une journée de réflexion et de partage.

Frédérique CHAUCHAT

Contact :

Soeurs de Saint Joseph de Lyon - 22. bis rue Bethelot - 42100 Saint-Etienne - Tél. 04 77 57 98 18





Version imprimable de cet article Version imprimable


Publié le : 27.06.2011 21:23 - Mis à jour le : 22.02.2017 20:43