Accueil > Célébrer et prier > Des lieux pour prier
Rejoindre le Monastère Invisible

Don en ligne

galet Prier pour les vocations avec le Monastère Invisible

A l’initiative du service diocésain des vocations, vous pouvez rejoindre le Monastère Invisible et prier pour les vocations seul, en couple, en famille, en équipe, chaque jour, chaque semaine, chaque mois. Explication de Michèle Peyron, responsable du service des vocations.

- Bulletin à lire du Monastère Invisible de juillet 2017

Qu’est-ce que le Monastère Invisible ?

Michèle Peyron : C’est une "communauté de priants" qui rassemble tous ceux qui, dans notre diocèse, s’engagent à prier régulièrement pour les vocations. Des personnes de tout âge, seules, en couple, en famille ; au rythme qui leur accorde. Certaines s’engagent à prier tous les jours, d’autres chaque semaine, d’autres une fois par mois. Elles peuvent utiliser les supports qu’elles souhaitent : les textes du jour, la liturgie des heures, le chapelet, un Notre Père...

La communion dans la prière

Les personnes qui s’engagent à prier ne seront pas seules. En s’inscrivant au Monastère Invisible, elles feront partie d’une communauté, d’un réseau, qui se retrouvera aussi sur Internet, via le site que nous allons mettre en place, et sur lequel on pourra aussi s’inscrire (site en construction). Ce site sera alimenté de façon régulière.

Elles recevront également deux fois par an le feuillet "Monastère" (abonnement via le dépliant ci-dessous), et seront invitées à une rencontre annuelle une fois par an. Les priants pourront ainsi rendre visible les liens de cette chaîne de prière pour les vocations.

Pourquoi cette initiative ?

A l’heure actuelle, je crois qu’il est très important de redonner sa place à la prière pour les vocations comme quelque chose de nécessaire. A la fois parce que c’est nécessaire de prier pour, et d’intercéder le Seigneur pour... mais aussi afin que la question des vocations retrouve une place centrale dans la pensée des gens. Je crois vraiment que le Seigneur entend nos prières. Si on s’y met tous ensemble... La prière reste notre recours indispensable !

Ce Monastère Invisible pour les vocations a aussi une autre raison. Nous avons dans le diocèse des groupes de prière pour les vocations, mais ils s’essoufflent un peu, et ne se renouvellent pas. Le Monastère Invisible ne remplacera pas les groupes qui existent, mais il viendra en relais en quelque sorte. L’intérêt de la communauté de priants, c’est que les gens pourront prier "comme ils l’entendent" en quelque sorte, quand ils veulent et comme ils veulent !

Enfin, le Monastère Invisible permettra aussi de rejoindre des personnes qui ne participeraient pas à un groupe de prière, je pense aux personnes isolées, en résidence, les malades dans les hôpitaux, et pourquoi pas, les personnes incarcérées. Leur place est importante dans la prière.

Comment avez-vous communiqué autour de ce Monastère Invisible ?

Dans un premier temps auprès des paroisses via un dépliant, puis nous nous mettrons en relation auprès des familles, puis les groupes de jeunes, et la pastorale de la santé.
Cette initiative a déjà été mise en place dans d’autres diocèses. Il existe aussi des Monastère Invisible pour d’autres causes, par exemple la paix...

Un pèlerinage provincial pour les vocations comme celui à Ars en 2014, est-il envisagé ?

Pour l’instant non, mais nous verrons en septembre. En revanche, il existe au niveau de la Province le week-end "Viens et Vois" pour les jeunes hommes entre 18 et 35 ans les 28 et 29 mai 2016 à Paray-le-Monial. Cela sera la deuxième édition. L’an dernier, il y avait 35 jeunes. Une réflexion est en cours pour proposer quelque chose aux filles.
A noter que dans notre diocèse, tous les deuxièmes dimanches du mois, il y a une intention de prière universelle pour les vocations.

« Priez donc le maître de la moisson d’envoyer des ouvriers pour sa moisson » (Lc 10,2).

C’est la seule directive que Jésus nous laisse, la seule indication qu’Il nous propose face au manque d’ouvriers et ouvrières pour la moisson de Dieu, car c’est Dieu qui prépare, appelle et envoie.

Comment s’inscrire ?

Via le dépliant distribué dans les églises, téléchargeable ci-dessous, ou bien via le formulaire en ligne disponible ici.

PDF - 1.3 Mo
Monastère Invisible

Confier une intention particulière, poser une question ?

Utilisez aussi le formulaire en ligne.

Prière du Monastère Invisible commune à tous

Seigneur notre Dieu, nous venons aujourd’hui, en communion avec l’Église, te confier notre engagement de prière pour les vocations.
Nous voulons te rendre grâce pour tous les pasteurs et les consacrés qui nous accompagnent sur le chemin de notre vie sur terre, qui nous nourrissent de ta Parole et nous transmettent ta Vie par les sacrements.
Témoins de ton espérance et artisans de ta paix, ils nous rappellent aussi notre mission à l’égard des plus pauvres.
Soutiens-les dans leur ministère et comble-les de ta Joie.
Nous voulons aussi, comme nous le demande ton Fils, te prier « d’envoyer des ouvriers pour la moisson ». Aide les jeunes à entendre et à répondre à ton appel avec Joie.
Donne-leur le désir de suivre ton Fils, l’audace de l’évangélisation, la fidélité dans leur engagement et l’amour de l’Église.
Et donne-nous, priants du Monastère Invisible, de les y aider par notre prière et par le témoignage de nos vies enracinées dans le Christ et dociles au Souffle de l’Esprit.
Confiants dans la prière de la Très Sainte Vierge Marie, nous te le demandons par ton Fils, Jésus-Christ, notre Seigneur. Amen.





Version imprimable de cet article Version imprimable


Publié le : 25.09.2016 16:15 - Mis à jour le : 13.07.2017 11:13