evenements/collecte-nationale-du-secours-catholique
Suivre le Diocèse de Saint-Etienne sur Facebook Suivre le Diocèse de Saint-Etienne sur Instagram Suivre le Diocèse de Saint-Etienne sur Youtube
ET - Actus

Événements

Collecte nationale du Secours Catholique

Date
21/11/2021
Toute la journée
Thématiques

Programme

Jeudi 18 novembre, le Secours Catholique a publié son rapport annuel sur l’état de la pauvreté en France

Quelques constats : 

Une demande alimentaire qui revient en force

Après le besoin d’écoute, l’aide alimentaire est de loin la première demande exprimée par les ménages rencontrés par le Secours Catholique. Légèrement en baisse ces dernières années, elle est repartie à la hausse en 2020 et concerne 54 % des ménages.

La période de confinement du printemps 2020 a précipité dans la pauvreté des personnes qui  étaient sur le « fil » étudiants, artisans, autoentrepreneurs qui se sont tournées pour la première
fois vers des associations.

Un niveau de vie en baisse
En 2020, le niveau de vie médian des ménages rencontrés au Secours Catholique est de 537 €. Il baisse de 6 € par rapport à 2019, reflétant l’accroissement dans nos accueils de la part de ménages
avec des ressources extrêmement faibles, voire nulles. Deux ménages accueillis sur trois vivent sous le seuil d’extrême pauvreté. 

La précarité des jeunes actifs et des mères isolées
Près de 3 personnes sur 4 accueillies au Secours Catholique en 2020 ont moins de 45 ans, contre moins de la moitié dans la population générale en France. La pauvreté frappe donc d’abord les
jeunes actifs et leurs enfants. Les familles monoparentales représentent 29 % au Secours Catholique contre 9 % dans la population générale. La crise sanitaire a particulièrement affecté
ces ménages.

1 personne sur 5 est en emploi
Sur cinq personnes rencontrées en âge et en droit de travailler, une seule est en emploi, deux sont au chômage (indemnisé ou non) et deux, en inactivité. Les travailleurs précaires et les
indépendants, durement touchés par la contraction de l’activité économique, ont été moins bien soutenus par les dispositifs gouvernementaux.

Pour les personnes en emploi, la part des CDI à temps plein diminue en 2020 (25 %, ce qui reste non négligeable), au contraire des intérimaires et des saisonniers.
Une partie d’entre eux a basculé dans la précarité. Rappelons que les étrangers sans statut légal stable n’ont pas le droit de travailler.

Logement : quand la précarité s’installe
Parmi les ménages accueillis, près de 1 sur 3 (32 %) n’ont pas accès à un logement stable, une part en progression de près de 10 points depuis 2010. 

VIVRE DIGNEMENT
Pour que chacun puisse vivre dignement, le Secours catholique-Caritas France porte des propositions concrètes. 

DANS LA LOIRE
Dans la Loire, les chiffres suivent globalement la tendance nationale mais les personnes que nous avons rencontrées dans notre département ont un niveau de vie médian inférieur à la moyenne
nationale, inférieur également à la moyenne régionale. Il existe de grandes poches de pauvreté dans le département (Vallée de l’Ondaine et du Gier, centre de St Etienne).
La moitié des personnes que nous avons accueillies sont venues pour une aide alimentaire. Les demandes de ce type ont augmenté de manière significative. Nous proposons des actions autour
des jardins partagés où les personnes peuvent apprendre à jardiner ensemble, partager des légumes frais. Cela permet d’accéder à des produits de qualité. Nous avons un projet d’épicerie solidaire dans la Vallée du Gier où les demandes d’aide alimentaire ont explosé.

 

Télécharger le rapport sur le site du Secours Catholique 

 

COLLECTE ANNUELLE 

 

Comme chaque année, le troisième week-end de novembre offre aux équipes du Secours Catholique l’opportunité de créer des temps de rencontre avec les catholiques, une occasion de mieux faire connaître leur mission, de témoigner de leurs actions et porter la parole des personnes en situation de précarité. Le Secours Catholique suscitera la générosité des paroissiens et les appellera à s’engager par des dons ou/et du bénévolat.

 

« Le dimanche 21 Novembre aura lieu la Journée Nationale du Secours Catholique Caritas France et sa collecte. Nous devons au sein de notre paroisse avoir une attention particulière pour être toujours présents auprès des plus démunis. Cette journée reste un appel pour qu’au quotidien de nos vies nous ayons ce souci de nous intéresser aux plus pauvres. Aujourd’hui avec la pandémie, la situation économique est de plus en plus délicate, les ressources des personnes se sont amoindries, les faiblesses psychologiques et l’isolement des personnes s’aggravent. La délégation du Secours Catholique de la Loire reste disponible et à votre écoute avec les responsables diocésains à la Solidarité et à la Diaconie. Nous sommes prêts à entendre l’appel et à écouter ce que les pauvres ont à nous dire de l’espérance qui est en eux. Le Christ, notre Seigneur et notre frère a manifesté son amour pour les petits et les pauvres, les malades et les pécheurs, il s’est fait le prochain des opprimés et des affligés : « Des pauvres vous en aurez toujours avec vous, et, quand vous le voulez, vous pouvez leur faire du bien ; mais moi, vous ne m’aurez pas toujours » Evangile selon Saint Marc 14,7. Merci à tous pour votre soutien et votre fraternité. »

Denise CHALAYE,
Présidente du Secours Catholique de la Loire
Livret  » À la croisée des chemins » n°5/10 – 2021
Paroisse Saint-François-en-Forez