Suivre le Diocèse de Saint-Etienne sur Facebook Suivre le Diocèse de Saint-Etienne sur Instagram Suivre le Diocèse de Saint-Etienne sur Youtube
pole-adulte-2

Pôle Adultes et vie chrétienne

Le deuil périnatal

MEA-deuil préinatal

Lorsque le bébé que l'on porte ne voit pas le jour, lorsque les instants de vie demeurent si courts et fragiles... comment ne pas être désemparés et terrassés par la douleur ? Des parents ayant vécu cette douleur si intime se réunissent, aident et partagent avec vous cette traversée du deuil. Groupés en associations, ses parents bienveillants peuvent vous aider à vivre ces moments douloureux et ne pas ajouter le silence au deuil comme une double peine.

Perdre un enfant durant la grossesse ou autour de la naissance

La perte d’un enfant est une douleur qui retentit au plus profond de ses entrailles. Comment traverser cette épreuve ? 

Si vous êtes hospitalisés, sur votre demande, vous avez la possibilité de recevoir la visite d’une personne de l’aumônerie de l’hôpital .  Cette visite sera confidentielle et bien sûr gratuite.  Il suffit de contacter par téléphone,  le standard de votre lieu d’hospitalisation si il dispose d’une aumônerie les personnes du standard ( 04 77 82 80 00 pour l’hôpital Nord ) vous mettrons en contact pour recevoir une visite  En plus de cette possibilité, voici deux autres associations utiles de retour à la maison : 

L’association SPAMA

  • En parler, tout simplement ! De chez vous, de la maternité…au moment ou le silence et la douleur s’installent dans le quotidien, un simple contact téléphonique ( appel gratuit et confidentiel ) peut représenter un grand soutien. Voici leur contact: Ligne d’écoute téléphonique 07 87 85 37 81. Les grands-parents en souffrance peuvent aussi prendre contact.
  • Découvrez les temps de café-rencontres ! Pour retrouver d’autres parents et prendre du temps pour cheminer  sans crainte de déranger votre entourage, l’association propose dans votre région des rencontres certains samedis, le matin de 9h30 à 11h30, dans plusieurs villes. L’accès à ces cafés-rencontres est libre et gratuit pour tous les parents. Les consommations sont aussi offertes par l’association. Il faut juste s’y inscrire auprès de la personne bénévole indiquée. Vous pouvez venir en couple, seul(e) ou accompagné d’une personne de confiance. Sur Saint-Etienne par exemple des rencontres ont eu lieu 5 fois dans l’année 2020/CONTACT: Nathalie par mail sur nathalie@spama.asso.fr /  06 80 9065 43
  • L’association propose un livret de deuil.

«Bravo et merci pour cette belle œuvre. Vous nous aidez à accompagner nos touts-petits le long de leur courte vie. Les jours, les heures et les minutes passés avec eux sont pleines de sens, de joie. Vous nous aidez à vivre au maximum avec eux. 
Et quand l’heure de se dire au revoir arrive, malgré la douleur si vive et intense, le sentiment d’avoir fait le meilleur est fort . MERCI POUR TOUT !»

  • Cahier de dessin pour la fratrie. Les enfants même préservés sont marqués par ce deuil.

Il est apparu qu’il manquait un support de médiation pour ces enfants touchés par le décès d’un tout-petit frère ou d’une toute petite-sœur. Ce cahier a donc été imaginé et créé, avec l’aide d’une psychologue spécialisée dans l’accompagnement des fratries, pour aider chaque enfant à mieux comprendre ce qu’il traverse et ce qu’il vit dans son entourage. Avec l’aide de ses parents, d’un autre adulte ou tout seul plus tard, l’enfant pourra cheminer dans son parcours de deuil à son rythme et en fonction de son vécu. Ce cahier est personnel, il appartient à chaque enfant et peut être un espace d’expression au travers de dessins libres ou suggérés. Pour autant, il ne doit pas être imposé, mais juste proposé; de même que toutes les activités contenues dans ce cahier. 

« Ajouter de la vie aux jours, lorsque l’on ne peut plus ajouter de jours à la vie. » Professeur Jean Bernard (1907-2006)

L’association AGAPA

Offrir à tous la possibilité de parler et d’être écouté après une grossesse qui n’a pas été menée à son terme.

L’association AGAPA accompagne le deuil périnatal suite a une grossesse interrompue (IVG) ou le décès d’un bébé à la naissance. De la même façon des entretiens téléphoniques gratuits et confidentiels vous sont proposés ainsi que des rencontres entre parents. N’hésitez pas à consulter leur site pour connaitre les lieux proposés…

D'autres initiatives :

UNE FLEUR UNE VIE pour honorer nos tout petits

Destiné aux persones touchées de près ou de loin par la perte d’un tout petit pendant la grosses ou autour de la naissance. Parents, grands-parents, frères, sœurs ou amis viennent poser une fleur pour honorer l’existence de ceux dont la courte vie a laissé des traces. Un bouquet immense et coloré se crée au fil la journée. Ateliers artistiques, groupes de paroles, panneau de prénoms, films, spectacles… un mouvement de création dans un cadre convivial et bienveillant permet de se sentir moins seul et d’avancer, à son rythme, sur son chemin de deuil. Le diocèse de Bourg en Bresse a réalisé cette opération un immense cœur avec des fleurs de papier crépon ( réalisé par des enfants) . Les personnes venant poser une fleur dans ce cœur pour symbolisé l’enfant perdu. Le total des fleurs était impressionnant et démontre le nombre de personnes concernées.

Lou ange

Propose aux services hospitaliers, des petits habits doudous et couffins pour habiller les  petits bébé.

Des parents concernés par le deuil ont créé cette association les retours et témoignages sont poignants.

Si vous souhaitez plus d’information sur ce sujet voici le lien d’une conférence de Christophe Fauré, psychiatre spécialisé dans l’accompagnement du deuil. 

 

 

Quand survient le handicap ou la maladie

Pastorale des personnes séparées, divorcées

Fidèles après une séparation ou un divorce - La communion Notre Dame de L' Alliance

Et si l'enfant ne venait pas ?