Suivre le Diocèse de Saint-Etienne sur Facebook Suivre le Diocèse de Saint-Etienne sur Instagram Suivre le Diocèse de Saint-Etienne sur Youtube
ET - pôle diaconie

Pôle Diaconie : servons la fraternité

Pastorale de la Santé

MEA - pasto santé

« J’étais malade et vous m’avez visité » (Mt 25,36)". Pour une société plus solidaire, plus fraternelle, plus humaine : aller à la rencontre, se rendre présent, créer du lien, lutter contre l’isolement et la souffrance, rendre leur place aux personnes handicapées et aux personnes les plus fragiles et rechercher une vie de partage, voilà l’action de la Pastorale de la Santé.

Au sein du pôle Diaconie…

Le service de la pastorale de la santé est chargé d’accompagner les aumôneries d’hôpitaux, de maisons de retraite et il soutient le service évangélique des malades dans les paroisses. Il mène une réflexion sur l’accompagnement des personnes malades ou âgées et sur les questions éthiques. Il propose des formations et des récollections pour l’ensemble des acteurs engagés dans la pastorale de la santé. Il assure le recrutement, la formation et l’accompagnement des animateurs laïcs en pastorale, en lien avec les paroisses. Il propose des lieux de réflexion et de soutien au personnel soignant.

Il assure le lien institutionnel avec les établissements de soin et il est l’interlocuteur des mouvements d’Église concernés.

Comment ?

  • Une attention à l’état de santé de toute personne, qui est le sien et dans la réalité de son corps vulnérable. En allant à la rencontre de l’autre, souffrant, malade, âgé, isolé et/ou handicapé, nous privilégions l’attention à la personne. Notre compétence d’écoutant et le refus de l’isolement sont notre manière de prendre soin.

  • Une attention qui se manifeste par une présence: la visite comme premier sacrement ou le sacrement du « frère ». Depuis la visitation, le lavement des pieds, le bon Samaritain, la rencontre et le soin de l’autre sont devenus le « premier sacrement » c’est-à-dire le lieu qui révèle un Dieu qui se fait proche, et qui nous donne les uns aux autres.

  • Une attention dans la Foi au Christ pascal: l’attention aux personnes malades ou fragiles est, depuis Jésus-Christ, le signe majeur de la bonne nouvelle et de la venue du Royaume. Sinon, comment s’affirmer chrétien ?

  • Une attention qui se donne des moyens: une formation initiale indispensable, une vie d’équipe, la rencontre et la complémentarité avec d’autres acteurs du soin et avec d’autres acteurs diocésains et ecclésiaux.

  • Une attention qui est définie par une manière d’être en relation: une attitude positive, un monde à aimer tel qu’il est, là où il est, comme il est… et même s’il est en mauvaise santé.

  • Une attention sensible aux enjeux de société, dans le cadre légal de la laïcité. C’est l’humanité de l’homme qui est en question. C’est choisir de ne pas exclure et de ne pas se couper de la part souffrante de l’humanité qui nous concernera tous un jour ou l’autre.

Pastorale des sourds et des malentendants

Pastorale des aveugles et mal voyants