prier/adoration
Suivre le Diocèse de Saint-Etienne sur Facebook Suivre le Diocèse de Saint-Etienne sur Instagram Suivre le Diocèse de Saint-Etienne sur Youtube
prier

Prier

Réseau diocésain des adorateurs

PXL_20221216_102125954

"Veillez et priez sans cesse!". Nuit et jour, à l'appel de notre évêque, des adorateurs se succèdent à la chapelle de la Maison diocésaine pour porter dans la prière la mission, l’évangélisation et les vocations dans notre diocèse.

Une chaîne d’adoration pour la mission et les vocations du diocèse

“En permanence, quelqu’un à la chapelle de l’évêché prie pour celles et ceux qui portent le diocèse, les paroisses, pour celles et ceux qui agissent sur le terrain. C’est un véritable pari que nous faisons, mais c’est aussi une dynamique, un bel enjeu. Il s’agit de mettre toute notre Église diocésaine en mouvement. Nous voulons créer un mouvement spirituel et emmener le plus grand nombre de personnes possible, même des ados ! Il est important de se pencher sur une pédagogie de l’Adoration auprès des jeunes, à une époque où ceux-ci sont très attirés par la méditation”.

Concrètement, nous invitons tous les catholiques qui le souhaitent (prêtres, diacres, religieux, religieuses, laïcs) à venir adorer une heure par semaine, pour se relayer dans le service de la prière, en se mettant ensemble humblement devant le mystère de l’Amour. Cette permanence dans la prière permettra aussi à tous ceux qui sont de passage à l’évêché, à se joindre à cette intercession. L’idéal serait d’arriver à une adoration, habituellement silencieuse, devant le Saint Sacrement exposé, nuit et jour, chaque jour de la semaine.”

Cette prière pour la mission du diocèse est actualisée chaque mois (les 15 du mois) par une intention précise proposée et mise en ligne par Mgr Bataille.

Pourquoi adorer ?

Pourquoi Adorer ?… et si nous répondions par une autre question : « Comment accomplir l’Œuvre de Dieu si nous ne prenons pas  du temps avec Lui, auprès de Lui, pour nous laisser habiter de sa Présence et nous laisser conduire par son Esprit ?… »

Nous aimons travailler pour l’Église, pour Dieu, mais souvent nous nous épuisons pour peu de résultat. Bien avant nous de grands saints ont fait l’expérience de leur pauvreté, tout comme nous, et de ce que Dieu peut accomplir en nous dès lors que nous nous tournons vers Lui avec confiance, particulièrement au travers de l’Adoration Eucharistique (Mgr Sylvain Bataille)

A une religieuse qui se plaignait de ne pas avoir assez de temps dans la journée pour tout faire, Mère Teresa lui répondit : « Vous avez raison, nous n’avons pas assez de temps. Alors, à partir de maintenant, au lieu de faire une heure d’Adoration Eucharistique par jour, nous en ferons deux. Une heure le matin et une heure le soir ! » Les vocations se sont multipliées par deux.

St-Pierre-Julien Eymard (Prêtre du Diocèse de Grenoble né en 1811 et fondateur de la Congrégation du St-Sacrement) : Aujourd’hui, l’exposition solennelle de Jésus Sacramentelle est la grâce et le besoin de notre temps. Elle est la Grâce souveraine, l’arme puissante de l’Église et de tous les fidèles. Ce culte est nécessaire pour sauver la société. La société se meurt parce qu’elle n’a plus de centre de vérité et de charité, mais elle renaîtra pleine de vigueur, quand tous ses membres viendront se réunir autour de la vie de Jésus dans l’Eucharistie. Le renouveau de la Foi passe par un renouveau de la Foi et de l’Amour pour la présence de Jésus au Saint Sacrement.

Quelques témoignages d’adorateurs de la chapelle

Le temps d’adoration me permet un contact précieux et intense avec Dieu. Ce temps m’oblige à faire une pause dans la semaine qui regonfle les batteries pour tous les jours à venir.

 

L’Adoration m’apporte repos, nourriture, paix, silence, écoute, chaleur et réconfort. Venir adorer représente pour moi :
Aller à la maison de mon Père et me laisser remplir de ses grâces.

 

C’est pour moi une Joie de répondre, une fois par semaine à l’invitation du Seigneur de Le rencontrer et de L’adorer dans le Saint-Sacrement exposé. Adorer c’est pour moi un temps de rencontre avec le Seigneur, d’écoute (j’ai la chance de réciter les laudes) d’intercession pour le Diocèse dont je ressens la présence et pour mes proches.

 

Pour moi, ce temps d’adoration commencé il y a bientôt cinq ans, n’a pas été un chemin où j’ai senti réellement une progression régulière avec le temps. Il y a eu des hauts et des bas, des joies et des peines, mais l’essentiel est de ne pas abandonner, car Jésus est là avec nous, même si l’on ne ressent pas de bienfaits par sa présence réelle après une heure d’adoration, comme disait un paroissien au Saint Curé d’Ars : « Je L’avise et Il m’avise ».

 

C’est un temps qui m’est devenu indispensable : Un face à face important et un lieu où la prière individuelle m’est nécessaire.

 

C’est la rencontre avec Jésus. Ce temps personnel, rien que tous les deux, m’apporte un grand bonheur et une paix profonde. On ne ressort pas comme on est entré en allant à l’adoration. Nous repartons allégés de nos fardeaux et dans une certaine sérénité.

 

L’Adoration c’est un temps de Paix et de cœur à Cœur avec Notre Seigneur. Je suis là pour Lui parler et surtout pour L’écouter. Pour ouvrir mon cœur aux intentions diocésaines et mondiales et pour m’éloigner de mon petit monde étriqué.

 

L’adoration pour moi est un temps privilégié de paix où le Seigneur me fait la grâce de m’accepter en sa présence, où je peux, dans sa Miséricorde, présenter le monde, notre Diocèse et ce qui fait aussi la réalité de ma vie. Un temps mis à part, pour être simplement là parfois dans la pauvreté, mais dans la certitude de sa Présence. Etre « Veilleur » voilà ma mission dans l’adoration.

 

L’Adoration est pour moi un temps juste pour Dieu où je m’extraie de mes activités et préoccupations pour me tourner vers le Seigneur, cela permet de relativiser bien des choses et de garder l’orientation de ma vie dans la bonne direction. C’est aussi une manière de redire à Jésus « je T’aime ». De plus cela me permet de déposer tous les fardeaux du monde et de ceux que je connais à ses pieds. Enfin c’est Lui redire : « Jésus j’ai confiance en Toi ».

 Un réseau d’adorateurs

2 à 2 fois par an, le réseau d’adorateurs se réunit avec Mgr Sylvain Bataille pour un temps d’enseignement suivi d’un pique-nique partagé. Vous pouvez retrouver l’ensemble des ces propositions dans l’agenda du diocèse.

 

Nous rejoindre et vous inscrire en ligne

prier ensemble

Le Monastère Invisible

Les groupes de prière du diocèse

notre-dame-de-grace

Haltes spirituelles à Notre-Dame de Grâces à Chambles