Suivre le Diocèse de Saint-Etienne sur Facebook Suivre le Diocèse de Saint-Etienne sur Instagram Suivre le Diocèse de Saint-Etienne sur Youtube

Continuer le chemin entre deux rencontres d’équipe synodale

Rencontre 1

Extraits de textes

… Maître divin et modèle de toute perfection, le Seigneur Jésus a prêché à tous et chacun de ses disciples, quelle que soit leur condition, cette sainteté de vie dont il est à la fois l’initiateur et le consommateur : « Vous donc, soyez parfaits comme votre Père céleste est parfait » (Mt 5, 48). Et en effet à tous il a envoyé son Esprit pour les mouvoir de l’intérieur à aimer Dieu de tout leur cœur, de toute leur âme, de toute leur intelligence et de toutes leurs forces (cf. Mc 12, 30), et aussi à s’aimer mutuellement comme le Christ les a aimés (cf. Jn 13, 34 ; 15, 12). Appelés par Dieu, non au titre de leurs œuvres mais au titre de son dessein gracieux, justifiés en Jésus notre Seigneur, les disciples du Christ sont véritablement devenus par le baptême de la foi, fils de Dieu, participants de la nature divine et, par la même, réellement saints. Cette sanctification qu’ils ont reçue, il leur faut donc, avec la grâce de Dieu, la conserver et l’achever par leur vie…l’appel à la plénitude de la vie chrétienne et à la perfection de la charité s’adresse à tous ceux qui croient au Christ, quel que soit leur état ou leur forme de vie…-

Concile Vatican II, Lumen Gentium, chapitre 5, n°40

 

Ouvrages possibles

– Cherche l’unité intérieure, Johannes Pausch, Cerf
– Naître de l’Esprit, Jean Mansir, Cerf
– Prenez soin de votre âme, petit traité d’écologie intérieure, Jean-Guilhem Xerri, Cerf
– La prière souffle de vie nouvelle, Pape François, Salvator
– Prends et lis. La lectio divina pour tous, Sœur Odile Adenis-Lamarre, Saint-Léger Éditions, Abbaye Sainte-Croix
– Jésus, méditations de François Varillon présenté par Charles Ehlinger, Bayard
– Où es-tu ? Présence à soi, présence de Dieu, de Jean-François Noël, Salvator
– Le christianisme intérieur, une voie nouvelle, de Gérard Fomerand, Fidélité

———————————————————————–

Rencontre 2

Extraits de textes

… L’Église étant, dans le Christ, en quelque sorte le sacrement, c’est-à-dire à la fois le signe et le moyen de l’union intime avec Dieu et de l’unité de tout le genre humain… L’Église, qui est le règne de Dieu déjà mystérieusement présent, opère dans le monde, par la puissance de Dieu, sa croissance visible… A cette union avec le Christ, qui est la lumière du monde, de qui nous procédons, par qui nous vivons, vers qui nous tendons, tous les hommes sont appelés.

Concile Vatican II, Lumen Gentium n°1.3

 

« Mais délivre-nous du mal » : La dernière demande à Notre Père est aussi portée dans la prière de Jésus : « Je ne te prie pas de les retirer du monde mais de les garder du Mauvais » (Jn 17, 15). Elle nous concerne, chacun personnellement, mais c’est toujours nous qui prions en communion avec toute l’Église et pour la délivrance de toute la famille humaine… Dans cette demande, le Mal n’est pas une abstraction mais désigne une personne, Satan, le Mauvais, l’ange qui s’oppose à Dieu. Le « diable » (dia-bolos) est celui qui « se jette en travers » du dessein de Dieu et de son « œuvre de salut » accomplie dans le Christ… « Homicide dès l’origine, menteur et père du mensonge (Jn 8, 44), « le Satan le séducteur du monde entier (Ap 12, 9), c’est par lui que le péché et la mort sont entrés dans le monde et c’est par sa défaite définitive que la création toute entière sera « libérée du péché et de la mort ».

Catéchisme de l’Église catholique, n°2850-2852

 

Ouvrages possibles

– Cri du pauvre, cri de Dieu méditation sur l’Esprit Saint,Jean Vanier, Salvator
– Lettres aux catholiques qui veulent espérer, Collectif Bayard
– L’Autre Dieu, la plainte, la menace et la grâce, Marion Muller-Colard, Albin-Michel (théologie protestante)
– Veilleur, où en est la nuit ? Petit traité de l’espérance à l’usage des contemporains, Adrien Candiard, Cerf
– L’art de s’émerveiller, avec Saint François et Sainte Jacinthe de Fatima, Jean-François de Louvencourt, Artège –
– La fragilité et la grâce. Journal spirituel, Olivier Turbat, Ad Solem
– Comment peut-on être catholique ? Denis Moreau, Seuil
– L’Église selon le pape François, George Augustin, Médiaspaul

 

———————————————————————–

Rencontre 3

Extraits de textes

Dans Actes 4, 32 « La multitude de ceux qui étaient devenus croyants avait un seul cœur et une seule âme ; et personne ne disait que ses biens lui appartenaient en propre, mais ils avaient tout en commun« ,  la vie fraternelle elle-même se présente comme une confession trinitaire riche de sens. Elle confesse le Père, qui veut faire de tous les hommes une seule famille ; elle confesse le Fils incarné, qui rassemble les rachetés dans l’unité, indiquant le chemin par son exemple, sa prière, ses paroles et surtout sa mort, source de réconciliation pour les hommes divisés et dispersés ; elle confesse l’Esprit Saint comme principe d’unité dans l’Église où il ne cesse de susciter des familles spirituelles et des communautés fraternelles… La vie fraternelle, comprise comme une vie partagée dans l’amour, est un signe expressif de la communion ecclésiale… Dans la vie de communauté, on doit pouvoir en quelque sorte saisir que la communion fraternelle, avant d’être un moyen pour une mission déterminée, est un lieu théologal où l’on peut faire l’expérience de la présence mystique du Seigneur ressuscité (cf. Mt 18, 20). Cela se réalise grâce à l’amour mutuel de ceux qui composent la communauté, amour nourri par la Parole et par l’Eucharistie, purifié par le Sacrement de la Réconciliation, soutenu par la prière pour l’unité, don de l’Esprit à ceux qui se mettent à l’écoute obéissante de l’Évangile. C’est précisément Lui, l’Esprit, qui introduit l’âme dans la communion avec le Père et avec son Fils Jésus Christ (cf. 1 Jn 1, 3), communion qui est source de la vie fraternelle.

Jean-Paul II, Vita consecrata (1996), n°21.42

 

Ouvrages possibles

– Le prix de la fraternité. Retrouver ce qui nous unit. Guillaume de Tanoüarn, Tallandier,
– Fraternité radicale, Samuel Grzybowski, Les Arènes
– La communauté, lieu du pardon et de la fête, Jean Vanier, Fleurus
– Fraternité, Abbé Pierre, Fayard
– Osons la fraternité, Marie-Laure Durand, Olivetan (théologie protestante)
– Le défi de la fraternité, sous la direction de Marie-Jo Thierl et Marc Feix Lit Verlag (632 pages)

 

———————————————————————–

Rencontre 4

Extraits de textes

Conduire les hommes et les femmes de notre temps à Jésus, à la rencontre avec lui, est une urgence qui touche toutes les régions du monde, celles de récente tout autant que celles d’ancienne évangélisation… Il ne s’agit pas de tout recommencer à zéro, mais de s’insérer dans le long chemin de la proclamation de l’Évangile, avec le zèle apostolique de Paul, lequel en vient à dire : « Malheur à moi si je n’annonce pas l’Évangile ! » (1 Co 9, 16). Depuis les premiers siècles de l’ère chrétienne jusqu’à aujourd’hui, cette proclamation de l’Évangile a parcouru l’histoire et a édifié des communautés de croyants dans toutes les parties du monde. Qu’elles soient petites ou grandes, elles sont le fruit du dévouement de missionnaires et de nombreux martyrs, de générations de témoins de Jésus, vers lesquels se tourne notre mémoire reconnaissante.

Message final du synode sur la nouvelle évangélisation (2012)

 

L’homme doit user de ces choses dans la mesure où elles l’aident pour sa fin et qu’il doit s’en dégager dans la mesure où elles sont, pour lui un obstacle à cette fin. Pour cela il est nécessaire de nous rendre indifférents à toutes les choses créées, … de telle manière que nous ne voulions pas, … davantage la santé que la maladie, la richesse que la pauvreté, l’honneur que le déshonneur, une vie longue qu’une vie courte …

 Méthode ignatienne de discernement : Extrait de Principe et fondement (Exercices de St Ignace de Loyola)

 

Ouvrages possibles

– Manifeste pour la mission, Raphaël Cornu Thenard et Samuel Pruvot, Salvator
– Relève-toi ! Une parole de feu pour chaque jour, Collecte de Joseph Challier, Ed de l’Emmanuel
– Le discernement, Revue Christus hors série n°258, mai 2018
– La nouvelle évangélisation, de Jean-Paul II à Benoit XVI, Jean Philibert, EDB
– Vous avez dit « pastorale » ? Dire Dieu aux femmes et aux hommes de ce temps, Gaston Pietri, Mediaspaul

S'inscrire à une équipe synodale

Remonter notre contribution d'équipe aux assemblées synodales