actualites/des-neophytes-et-futurs-confirmes-temoignent
Suivre le Diocèse de Saint-Etienne sur Facebook Suivre le Diocèse de Saint-Etienne sur Instagram Suivre le Diocèse de Saint-Etienne sur Youtube
WP_Term Object ( [term_id] => 1 [name] => Actualités [slug] => actualites [term_group] => 0 [term_taxonomy_id] => 1 [taxonomy] => category [description] => [parent] => 0 [count] => 499 [filter] => raw )
ET - pissenlits2

Actualités

Des néophytes et futurs confirmés témoignent

Publié le 16 mai 2023

MEA - eau du baptême

Quelques néophytes (baptisés récemment) et confirmands (préparant le sacrement de la confirmation) témoignent de leur joie de croire

Témoignage d’Elizabeth et de Lucie (Paroisse Saint-Vincent-en-Lignon)

Notre baptêmes mère -fille a été un moment émouvant et inoubliable. Nous avons ressenti une grande paix et une grande joie intérieure lors de cette célébration. Nous avons accompli un long chemin dans notre vie spirituelle avant d’arriver à cet événement. Ce jour a été un véritable symbole de notre engagement envers notre foi. Tout au long du chemin nous avons été encouragés et soutenus par l’équipe encadrante, dont nous tenons à remercier sincèrement pour tout ce qu’ils ont fait pour rendre cette journée si mémorable. Leur dévouement, leur patience et leur bienveillance ont été essentiels. Nous espérons que notre expérience inspirera d’autres personnes à suivre le même chemin spirituel. Nous sommes convaincus que la foi peut être une force positive dans la vie de chacun. Puissiez vous tous, être une lumière pour les autres et faire briller la gloire de Dieu dans tout ce que vous faites. Nous vous souhaitons une vie remplie de bénédictions. 

Témoignage de Claire (Parosise Sainte-Marie-entre-Rhône-et-Pilat)

”J’ai commencé mon chemin vers le baptême en janvier 2022. Ce chemin a été jalonné par des rencontres hebdomadaires avec Philippe Bonnardel, mon accompagnant, autour de la parole ce qui m’a permis d’approfondir ma connaissance de la religion chrétienne et de mieux connaître Jésus qui m’a toujours inspiré. Je ressentais en effet cet appel, je dirai, à obéir à Dieu dans le sacrement du baptême. Durant ce temps de préparation, les évènements du quotidien ont pris peu à peu une couleur différente. Certains de mes points de vue se sont déconstruits notamment sur la question de ma volonté propre, j’ai commencé à faire de plus en plus confiance à Dieu, à sa volonté divine d’amour, de beauté et d’harmonie dans ma vie et dans celles de tous les êtres humains. Ce fut comme une délicieuse découverte : je pouvais regarder mes difficultés comme autant d’opportunités à grandir dans ma foi et plus encore : au fur et à mesure que j’acceptais que Dieu me transforme, beaucoup de choses positives se sont produites dans tous les domaines de ma vie. Ce fut aussi la fin de mes découragements et de mon désespoir face à l’adversité. C’était indéniable, mesurable, observable ! Incroyable. Et pourtant. 

Et puis la date de la veillée pascale approchant, j’ai eu un temps de  ‘peur’ que tout cela s’arrête, j’ai ‘freiné’ et voulue reporter mon baptême. C’est grâce à Monseigneur Bataille que j’ai pris conscience que la conversion est permanente, que Dieu ne change pas, qu’Il est éternel…

Mon baptême… 

D’abord entendre dans la bouche du prêtre de ma paroisse que tous mes péchés ont été remis (rachetés par Jésus-Christ) et ressentir vraiment, profondément dans mon cœur la miséricorde de Dieu pour moi est pour ainsi dire indescriptible avec des mots : Dieu m’aime malgré mes erreurs, toutes mes erreurs. Je ressens qu’Il m’invite avec amour à me sanctifier et chaque fois que je trébucherai, je pourrai encore me relever, avancer plus loin portée par Son amour inébranlable. Cette conviction qui s’installe en moi continue de me laisser sans voix, émerveillée, en paix.

Être baptisée est pour moi m’être mise sous la protection de Dieu, me sentir plus forte et en sécurité pour vivre ma vie. C’est aussi un sentiment de confiance et de joie retrouvés. Un sentiment à nul autre pareil. 

Je veux conclure mon témoignage en rendant grâce à Jésus : Tu es venu me chercher. Que ton nom soit béni. Maintenant et toujours. Je T’aime de tout mon cœur. ”

Témoignage de Myriam

Il est difficile de mettre des mots sur ce que j’ai ressenti durant la veillée pascale. J’ai savouré le moment présent, sans tenter de le rationaliser ou de l’interpréter, et cela est peut-être mieux ainsi : laissons au bonheur sa part de mystère. Au moment d’être baptisée, je n’ai pas eu la sensation d’être transformée en une nouvelle Myriam – cette métamorphose-là était plus longue, plus silencieuse. Pourtant, au moment de chanter « Je suis vivant » durant la communion, j’ai bien senti que moi aussi j’étais vivante et que ce samedi 8 avril actait le début d’une grande vie à venir. Cette étape a été d’autant plus importante qu’elle s’est déroulée sous les yeux des personnes qui me sont chères, croyantes ou non. À la fin de la veillée, certaines personnes – que je connaissais ou non – m’ont remerciée d’avoir choisi cette voie-là. C’est à mon tour désormais de dire merci : merci aux personnes qui ont fait ce bout de chemin avec moi de près ou de loin, merci la vie, merci Dieu.

Témoignage de Rebecca (article paru dans le bulletin de la paroisse Sainte-Marthe-et-Marie)

Je m’appelle Rebecca. Ce samedi 8 avril a été, et reste-ra un des plus beaux jours de ma vie. J’ai donné ma vie à Dieu. Ça a été un incroyable moment, car en plus d’avoir assisté à ma première messe pascale, je me suis fait baptiser et j’ai communié.
Mon parcours est plutôt commun, de nombreux jeunes peuvent s’y retrouver. Ayant grandi dans une famille pratiquante, petite je me rendais souvent à l’église avec ma mère et ma grand-mère. J’étais très heureuse d’y aller mais je n’avais pas conscience de l’importance de ce lieu et de la relation avec Dieu. Puis en grandissant c’était pire, je n’ai pas du tout cherché à approfondir cette relation, j’ai délaissé Dieu, je considérais qu’il n’était pas indispensable à ma vie.
Mais un jour, tout a changé. Il est venu à moi alors que je l’avais abandonné. Il m’a aidé à un moment où personne ne le pouvait. C’est là que j’ai compris quel était le sens de ma vie. J’ai considéré la période du confinement comme une bénédiction, elle m’a permis de me rapprocher de Dieu, j’ai commencé à étudier pour le connaître et pouvoir construire une relation solide avec Lui. Au dé-part, c’était plutôt difficile, car je n’avais parlé à personne de cette révélation. J’étais seule et perdue, je ne savais pas par où commencer. Ma famille et mes amies ont été un réel soutien, ils m’ont énormément aidée dans ce chemin. De jour en jour, ma foi grandissant, j’avais envie de toujours en apprendre davantage.
C’est à ce moment-là que ma marraine s’est présentée. Elle a été comme la porte d’entrée à cette nouvelle vie qui allait commencer. Elle m’a proposé de l’accompagner à l’aumônerie. J’ai directement accepté car, pour moi, c’était une façon de ma rapprocher de Dieu.
Depuis cette acceptation, j’ai rencontré énormément de personnes, que ce soit à l’aumônerie, à l’église, avec mon groupe de catéchuménat… Grâce à toutes ces personnes, je me suis sentie comprise et entourée, car nous avions tous un point commun : notre Foi. J’ai appris énormément de choses, partager avec les autres ce qui est vraiment incroyable. Jamais je n’aurais pensé vivre toutes ces choses-là et y rencontrer de belles personnes. Pour cela, j’en suis reconnaissante. Mon parcours est loin d’être fini mais je suis très heureuse de faire partie de cette grande famille.
Le conseil que je pourrais donner à toutes ses personnes qui ont eu une révélation et qui souhaitent connaître et construire une relation avec Dieu, c’est le partage et être entouré. Si vous n’avez pas de famille ou d’ami partageant cette foi, tournez-vous vers une église. Vous allez y rencontrer des personnes exceptionnelles qui vont d’une manière ou d’une autre vous aider à avancer dans votre chemin.

 Témoignage de Céline

YouTube player

 

Articles en relation

Plus d'actusPlus d'actus

Agenda / événements

Journée diocésaine de la Vie Consacrée
31
Mai
Journée diocésaine de la Vie Consacrée
Journée diocésaine de la Vie Consacrée
Conférence-spectacle : Saint Charles de Foucauld, source d'eau vive dans le désert.
31
Mai
Conférence
Conférence-spectacle : Saint Charles de Foucauld, source d’eau vive dans le désert.
Conférence-spectacle : Saint Charles de Foucauld, source d’eau vive dans le désert.
Théâtre : Joseph et ses frères, une histoire de fraternité et de pardon
Culture
31/05/2024
Théâtre : Joseph et ses frères, une histoire de fraternité et de pardon
Théâtre : Joseph et ses frères, une histoire de fraternité et de pardon
Natasha St Pier en concert à Saint-Chamond
Culture
31/05/2024
Natasha St Pier en concert à Saint-Chamond
Natasha St Pier en concert à Saint-Chamond
Tu cherches Dieu ? : viens rencontrer des sœurs qui l'ont trouvé ... et le cherchent encore !!!
Jeunes
01/06/2024 - 02/06/2024
Tu cherches Dieu ? : viens rencontrer des sœurs qui l’ont trouvé … et le cherchent encore !!!
Tu cherches Dieu ? : viens rencontrer des sœurs qui l’ont trouvé … et le cherchent encore !!!