Suivre le Diocèse de Saint-Etienne sur Facebook Suivre le Diocèse de Saint-Etienne sur Instagram Suivre le Diocèse de Saint-Etienne sur Youtube
WP_Term Object ( [term_id] => 148 [name] => Feuillet A la Source [slug] => feuillet-a-la-source [term_group] => 0 [term_taxonomy_id] => 148 [taxonomy] => category [description] => [parent] => 1 [count] => 24 [filter] => raw )
ET-alasource

Feuillet A la Source

Fiche 6/7 – la joie parfaite avec saint François d’Assise

Publié le 5 mai 2021

MEA - fiche n°6

Télécharger la fiche n°4 au format PDF

En présence du Seigneur ressuscité, à l’écoute de sa Parole

Évangile de Jésus Christ selon Saint Jean 15, 9-17 (AELF)

À l’heure où Jésus passait de ce monde à son Père, il disait à ses disciples : « Comme le Père m’a aimé, moi aussi je vous ai aimés. Demeurez dans mon amour. Si vous êtes fidèles à mes commandements, vous demeurerez dans mon amour, comme moi, j’ai gardé fidèlement les commandements de mon Père, et je demeure dans son amour. Je vous ai dit cela pour que ma joie soit en vous, et que votre joie soit parfaite. Mon commandement, le voici : Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés. Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ceux qu’on aime. Vous êtes mes amis si vous faites ce que je vous commande. Je ne vous appelle plus serviteurs, car le serviteur ignore ce que veut faire son maître ; maintenant, je vous appelle mes amis, car tout ce que j’ai appris de mon Père, je vous l’ai fait connaître. Ce n’est pas vous qui m’avez choisi, c’est moi qui vous ai choisis et établis afin que vous partiez, que vous donniez du fruit, et que votre fruit demeure. Alors, tout ce que vous demanderez au Père en mon nom, il vous l’accordera. Ce que je vous commande, c’est de vous aimer les uns les autres. »

 Pour éclairer notre chemin

« Demeurez dans mon amour », dit Jésus aux disciples. Entendons, demeurez dans l’amour que j’ai pour vous. Effectivement, pour cette poignée d’hommes qui ont tout quitté et qui l’ont suivi, c’est la seule chose qui puisse donner sens à leur vie : demeurer dans l’amitié de Jésus de Nazareth, le seul qui ait les paroles et les réalités de la vie éternelle.
Et ils savent ce que cela veut dire, comme nous le savons nous-mêmes : l’amour que Jésus a pour nous est toujours à la fois une initiative et un appel. Une initiative, car Jésus n’attend pas, pour nous aimer, que nous puissions être fiers de nous ; un appel, puisque son amour prend tout l’homme et tout dans l’homme : l’intelligence, l’affectivité, le goût d’agir et la soif de beauté. Tout cela, l’amour de Jésus veut le mettre à son service. C’est pourquoi Jésus ajoute : « Si vous êtes fidèles à mes commandements, vous demeurerez dans mon amour ». Et ce demeurez dans mon amour, nous fait emprunter des chemins de charité qui nous dilate le coeur et nous dispose à entendre Jésus nous dire, sur le ton de la confidence : « Je vous ai dit cela afin que ma joie soit en vous et que votre joie soit parfaite ».
Quand cette joie du Christ trouve un écho en nous, notre vie, comblée ou douloureuse, commence à laisser un sillage. Parfois, il est vrai, la route de l’abnégation paraît longue et nos efforts bien mal payés, par nos frères ou nos soeurs, par nos proches, ou par Dieu. Il est bon, à ces heures-là, d’écouter le Christ nous redire, comme aujourd’hui, pour remettre notre vie dans sa lumière : « Ce n’est pas toi qui m’as choisi, (ce n’est pas toi qui m’as fait un cadeau en acceptant la foi et mon appel), c’est moi qui t’ai choisi ; et je t’ai placé, là où tu es, là où tu sers, là où tu souffres et là où tu espères, pour que tu ailles de l’avant, que tu portes du fruit, et que ton fruit demeure ».

La joie parfaite avec saint François d’Assise

La joie de Saint François se fait chemin, elle s’approfondit, se purifie au fur et à mesure de son cheminement spirituel.
François connaît d’abord la joie de celui à qui tout réussit : heureux caractère, succès professionnel, richesse relationnelle…
Il lui faudra connaître l’échec pour enfin s’ouvrir à une joie plus profonde, intérieure, qui jaillit d’une rencontre avec le Christ, source de toute joie. De celui qui se sait aimé par son Seigneur, et qui cherche par toute sa vie à s’ouvrir à cet amour premier.
Le Christ, « lui qui s’est fait pauvre afin de nous enrichir par sa pauvreté », va ouvrir François à une joie inattendue, celle de la rencontre du lépreux, qui le fait passer « de l’amertume à la douceur ».
Joie encore des frères qui lui sont donnés, du don de la fraternité, de la charité en acte.
Joie et émerveillement de celui qui sait que tout est don. François reconnaît dans le Père la source et l’origine de tout bien. Aussi accueille-t-il chacune des créatures comme un don de Dieu, un cadeau gratuit, et il ne cesse de louer le Père.
La joie de François est parfois ternie par son propre péché, mais aussi par la déception lorsque certains de ses frères semblent se détourner de l’idéal évangélique qui est toute sa vie. François connaîtra alors une nuit privée d’étoiles, une longue période de dépression.
Sa joie est passée au feu de l’épreuve et de la désillusion. Un lent chemin s’opère alors en lui, chemin de liberté qui va le conduire à de se désapproprier de « sa » fraternité et à compter sur Dieu seul : Dieu est, cela suffit.
Joie enfin du pauvre qui accueille « notre sœur la mort corporelle » comme ultime passage vers celui que son coeur aime et dont il va pleinement, totalement, partager la vie et la joie pour l’éternité.

Frère Nicolas Morin, Ofm. (2016). Une année avec François d’Assise et les mystiques franciscains. Bayard.

 

 

Pistes concrètes pour vivre la joie du quotidien

« Partout où sont les frères et en quelque lieu qu’ils se rencontrent, ils doivent se retrouver dans la joie de l’Esprit, avec affection et se témoigner un respect mutuel sans murmurer. Ils veilleront à ne pas afficher un air sombre et une triste mine hypocrite ; mais qu’ils se montrent joyeux dans le Seigneur, gais et aimables comme il convient. » 1ère Règle de St François

  • Je prends le temps d’écrire ce qui est source de joie dans ma vie de tous les jours.
  • Je demeure dans l’Amour du Seigneur, face à l’adversité, je cultive l’Esprit de Joie par la louange ou la prière afin de faire fuir les pensées négatives.

Avec le secours de l’Esprit-Saint

Pour demander au Saint Esprit la force de mettre en œuvre l’attitude spirituelle qui m’est proposée cette semaine, je suis invité à reprendre, chaque jour, cette invocation :

Viens Esprit Saint, viens purifier mon cœur,
Viens au secours de ma faiblesse,
Viens Esprit Saint, emplis-moi de joie et d’allégresse !

Agenda / événements

La Nuit des Veilleurs à Savigneux
23
Juin
Œcuménisme
La Nuit des Veilleurs à Savigneux
La Nuit des Veilleurs à Savigneux
Faculté de Théologie de Lyon - Présentation des formations
23
Juin
Formation
Faculté de Théologie de Lyon – Présentation des formations
Faculté de Théologie de Lyon – Présentation des formations
Réunion INFOS : Marche spirituelle pour les 18 - 30 ans
Jeunes
23/06/2021
Réunion INFOS : Marche spirituelle pour les 18 – 30 ans
Réunion INFOS : Marche spirituelle pour les 18 – 30 ans
Ordination sacerdotale de Don Guillaume Planty
Célébration
25/06/2021
Ordination sacerdotale de Don Guillaume Planty
Ordination sacerdotale de Don Guillaume Planty
La Nuit des Veilleurs au Chambon-Feugerolles
Œcuménisme
25/06/2021
La Nuit des Veilleurs au Chambon-Feugerolles
La Nuit des Veilleurs au Chambon-Feugerolles