paroisses/saint-francois-en-forez-rencontre-avec-michel-rabier-aumonier-des-gens-du-voyage
Suivre le Diocèse de Saint-Etienne sur Facebook Suivre le Diocèse de Saint-Etienne sur Instagram Suivre le Diocèse de Saint-Etienne sur Youtube
WP_Term Object ( [term_id] => 108 [name] => Vie des paroisses [slug] => paroisses [term_group] => 0 [term_taxonomy_id] => 108 [taxonomy] => category [description] => [parent] => 0 [count] => 157 [filter] => raw )
ET - village

Vie des paroisses

Saint-François-en-Forez : rencontre avec Michel Rabier, diacre, aumônier des gens du voyage

Publié le 2 novembre 2021

Dans le cadre un dossier consacré à l'accueil de la différence, l'équipe de rédaction du livret " À la croisée des chemins" de novembre 2021 a rencontré Michel Rabier, diacre, aumonier diocésain des gens du voyage.

 

Bonjour Michel,
Quelle est la mission qui t’est confiée et depuis quand ?
La pastorale des gens du voyage. 
Après mon ordination le 23 avril 2006, le P. Bernard Tordi, prêtre de la paroisse à cette époque, m’a proposé de venir l’aider pour la préparation à la confirmation de quelques « gens du voyage » de la paroisse, j’ai accepté. Depuis je ne les ai plus quittés et je les accompagne en tant qu’aumônier des voyageurs, avec l’aide d’une personne, actuellement Catherine Buisson, pour la préparation des cérémonies des baptêmes, communions, confirmations jeunes et adultes, quelques mariages et funérailles. …). Il y a environ 350-400 chrétiens répartis dans les communes de Saint François en Forez. Pour eux je suis le « Rachaille », un gadjo ; nous sommes tous des gadji, c’est-à-dire n’appartenant pas à la communauté des gens du voyage. Depuis septembre 2020, je suis aumônier diocésain et je participe aux pèlerinages (Ars, Valfleury).

En quoi consiste ta lettre de mission ?
C’est une délégation officielle de notre évêque auprès des gens du voyage du diocèse. Les diacres sont souvent envoyés en périphérie de l’Église. J’aime bien cette définition du diaconat : « mettre les gens qui sont dehors, dedans, et ceux qui sont dedans, dehors… ». Ce n’est pas toujours très simple.

Qui sont ces gens du voyage ?
Au début de ma vie professionnelle, avec Colette mon épouse, nous avons vécu en caravane partageant la vie des voyageurs. Nous allions de chantier en chantier en France et à l’étranger et c’est peut-être grâce à cette expérience que j’aime leur vie de nomade et que je me sens à l’aise avec eux. Les « voyageurs » sont issus de différentes ethnies venant au Xème siècle de l’Inde et immigrées principalement dans l’est de l’Europe ou de l’Espagne, puis dans nos régions. Ils se sédentarisent de plus en plus sur des terrains où ils laissent leur caravane et vivent dans des maisons qu’ils construisent eux-mêmes ou construites par des sociétés ou des communes comme à Saint Marcellin en Forez ou à Sury-le-Comtal.
La famille des gitans est très étendue sur le diocèse, c’est une véritable paroisse à part. Il m’est difficile de pouvoir visiter tous les paroissiens et je ne connais pas encore tous les terrains diocésains.

Un accompagnateur pour les gens du voyage, pourquoi ?
Pour favoriser le contact et la relation. De même qu’il y a une aumônerie pour chaque communauté portugaise, vietnamienne, polonaise, arménienne, italienne et les communautés africaines, de même il y a une aumônerie diocésaine pour les gens du voyage qui comprend :
– une accompagnatrice, Catherine Buisson, qui visite les familles pour préparer les baptêmes ou autres sacrements,
– une quinzaine de voyageurs,
– un prêtre roumain, lazariste, le Père Cristinel Lucian Andreï, accompagnateur du fait que je ne peux pas célébrer l’Eucharistie, le sacrement de la réconciliation et celui des malades.
Nous nous réunissons environ tous les mois et demi dans une salle de la maison diocésaine.

L’importance de la famille.
Les liens familiaux ont une très grande importance. Ils s’occupent des enfants et des personnes âgées qu’ils gardent auprès d’eux. Lors des célébrations religieuses (principalement : baptême, communion, confirmation, funérailles) ils rassemblent la famille et les amis, qui viennent de toute la France. Par exemple : un baptême peut rassembler 150 personnes, ou l’église de saint Rambert est souvent bien pleine pour des funérailles (je vous invite à visiter le quartier des voyageurs au cimetière de St Rambert). Certains ne savent ni lire ni écrire.
Les voyageurs ne vont pas à la mairie pour se marier. Ils se marient à la « mode voyageur », par entente mutuelle, de temps en temps nous célébrons un mariage religieux.
La prison fait aussi partie de leur vie, ils me racontent, mais je ne pose jamais de question.
Une petite anecdote : après une confirmation sur la paroisse, le Père Lebrun, en visite sur un terrain, s’étonne de ne pas voir beaucoup d’hommes venus partager le café de l’amitié : « Ils sont partis chanter sous la prison pour que tous participent à la fête ». …/…

La foi.
La plupart des voyageurs sont catholiques (80%) et 20% évangéliques, mais qui prennent de plus en plus d’ampleur dans le monde des gitans. Ils ont une façon particulière d’exprimer leur foi. Ils ont une dévotion particulière pour la Vierge Marie, les saints (curé d’Ars) et les saintes (principalement Sara : « La Sainte » comme ils l’appellent, mais aussi sainte Rita et bien d’autres). Dans chaque lieu de vie, un coin est occupé par un petit oratoire où l’on trouve bougie, encens, une statue ou image, chapelet…
Les pèlerinages jouent une grande importance dans la pratique de leur foi et nous aide à approfondir la nôtre. Il leur est très difficile de prendre part à la vie d’une paroisse, à part quelques-uns bien sédentarisés.
Leur foi reste simple, vraie et pleine de vie. Ex : Deux familles entières (avec 4 enfants) n’ont pas hésité à quitter Bouthéon, leur lieu habituel de vie, pour aller en mission pour parler de leur foi pendant 3 mois dans les Alpes et vivre leur propre spiritualité.

 

 

À LA CROİSÉE DES CHEMİNS 
Livret d’informations Paroisse Saint-François-en-Forez
N°5/10-2021

Agenda / événements

Exposition - À la rencontre des chrétiens persécutés
02
Oct
Culture
Exposition – À la rencontre des chrétiens persécutés
Exposition – À la rencontre des chrétiens persécutés
Eucharistie en communion avec nos amis de Batroun
04
Oct
Célébrations liturgiques
Eucharistie en communion avec nos amis de Batroun
Eucharistie en communion avec nos amis de Batroun
Journée sur le thème de la vieillesse, avec l'ACO
04/10/2022
Journée sur le thème de la vieillesse, avec l’ACO
Journée sur le thème de la vieillesse, avec l’ACO
Fête de Notre-Dame du Rosaire au sanctuaire Notre-Dame de Valfleury
Célébrations liturgiques
07/10/2022
Fête de Notre-Dame du Rosaire au sanctuaire Notre-Dame de Valfleury
Fête de Notre-Dame du Rosaire au sanctuaire Notre-Dame de Valfleury
Ciné débat "Tori et Lokita" à Feurs
Journée Mondiale du Migrant et du Réfugié
07/10/2022
Ciné débat « Tori et Lokita » à Feurs
Ciné débat « Tori et Lokita » à Feurs