actualites/journee-de-la-vie-consacree-temoignages
Suivre le Diocèse de Saint-Etienne sur Facebook Suivre le Diocèse de Saint-Etienne sur Instagram Suivre le Diocèse de Saint-Etienne sur Youtube
WP_Term Object ( [term_id] => 1 [name] => Actualités [slug] => actualites [term_group] => 0 [term_taxonomy_id] => 1 [taxonomy] => category [description] => [parent] => 0 [count] => 411 [filter] => raw )
ET - crocus sous la neige

Actualités

Journée de la Vie Consacrée Témoignages

Publié le 26 janvier 2023

MEA vie consacrée

Initiative de Jean-Paul II en 1997, la journée de la Vie Consacrée a lieu chaque année le 2 février, en la fête de la présentation du Seigneur au Temple. Découvrons quelques communautés présentes dans notre diocèse grâce à leurs témoignages publiés dans les bulletins paroissiaux à l'occasion de cette journée.

Quelques témoignages de consacrés

 

Sœurs Clarisses – Montbrison ( Sainte-Claire-Sainte-Thérèse-en-Forez) 

La vie religieuse, une vie centrée sur l’amour.

Au-delà des images d’Épinal que nous portons tous en nous, il est bon de découvrir ce qu’est vraiment la vie religieuse.

Et c’est par l’amour que nous le comprenons le mieux.
Entrer dans la vie religieuse, c’est une réponse et un choix.

Une réponse à l’appel de Dieu qui, comme dans l’Évangile, demande à certains de le suivre, de demeurer avec Lui et de mettre toute leur vie à son service.
Un appel qui respecte pleinement la liberté humaine :
« Si tu veux être parfait, va, vends ce que tu as et donne-le aux pauvres, puis viens et suis-moi. »
La réponse à cet appel est une réponse d’amour.
Rien d’autre, aucune ambition humaine ne peut motiver cette décision de Lui dire oui : seul l’amour pour le Christ.

Un choix aussi.
Le choix d’une vie donnée, livrée par amour de Dieu et des hommes, à l’image de celle du Christ.
Le choix d’une vie qui suppose des renoncements, des sacrifices, mais aussi la joie profonde de se savoir aimé de Dieu et appelé à vivre en sa présence, dans son intimité, sous son regard.
Le choix d’une vie en Église et en communauté, où l’amour de Dieu fait grandir l’amour des frères et du monde, portant jour et nuit leurs souffrances et leurs joies devant la Face de Dieu.

Sr François Marie (monastère des Clarisses-Montbrison)
Bulletin paroissial Écho Février 2023 

Quelques nouvelles du Fr. Fernando Santa Maria (Saint-Marcellin-en-Pilat) 

 

Dans la suite du 2 février, jour institué par l’Eglise pour rendre grâce pour la vie consacrée, la feuille paroissiale du 5 février publie  des nouvelles du frère Fernando SANTA MARIA, membre de la communauté mariste du Rosey durant 4 ans et maintenant en mission auprès de sa communauté à St Genis-Laval :

« Il me tient à cœur de redire à chacun un grand merci pour votre présence pendant ces presque quatre années passées auprès de vous.

Quand le Seigneur ouvre une nouvelle porte sur notre chemin de vie et nous invite à nous y engager, c’est lui le premier qui nous précède. Sûrs de sa présence, le changement de cap, de lieu et d’activité ne sont plus un obstacle mais en tremplin. Les deux mois d’un cours de recyclage du troisième âge, que j’ai eu à Notre-Dame de l’Hermitage, ont préparé le terrain.

Me voici donc à St-Genis-Laval dans la communauté des Frères Maristes, depuis début novembre. Quand le supérieur Provincial m’avait annoncé le changement au mois de mai et ce qu’il me proposait comme activité au milieu de mes confrères âgés dans l’EHPAD St Marcellin Champagnat, j’ai vu cela comme un clin d’œil de la part du Seigneur.

Que peut-on désirer quand on est presque toute la journée seul dans sa chambre ? Que l’on n’entend presque plus rien, même appareillé ? A qui confier ses angoisses, ses peurs, ses soucis ? Pour accueillir les confidences de quelqu’un, il faut que la confiance se soit déjà affermie et que l’écoute soit vraie. Voilà les deux premiers pas de ma présence au milieu des résidents de l’EHPAD.

Pour les soins, il y a le personnel soignant et les collaborateurs des services. Je n’ai pas eu de difficulté à donner un coup de main si nécessaire. Ce mois et demi passé dans la maison a filé à vitesse grand V. Pas le temps de s’ennuyer.

Alors, à chacune et à chacun, plus spécialement à ceux que j’ai connus un peu plus personnellement en paroisse ou dans les mouvements, je redis mes vœux les meilleurs, que la nouvelle année soit bénie du Seigneur. Que mon amitié vous accompagne. »

Fr. Fernando Santa Maria
Frère Mariste 
Feuille paroissiale du 5 février 2023

Sœurs de l’Église de Notre-Dame du Togo (Saint-Étienne-Saint-Benoît)

Sr Sophie-Laure, Sr Bertille, Sr Marie-Josée

Toute personne, par son baptême, est consacrée pour une mission : celle du chrétien rendu adulte par le sacrement de confirmation ; elle fait donc partie de « l’unique peuple des appelés » (Congrégation pour les instituts de vie consacrée). La vocation à la vie consacrée lui fait retrouver son identité spécifique de signe et témoin. La vie consacrée est un don que Dieu le Père fait à son Eglise par l’Esprit Saint.

« En contemplant le don de la vie consacrée, l’Eglise contemple sa vocation la plus profonde, celle de n’appartenir qu’à son Seigneur. La vie consacrée a pour mission prioritaire de garder vivante dans l’Eglise la forme historique de vie assumée par le Fils de Dieu quand il est venu sur terre ». (Saint Jean Paul II).

La personne consacrée est appelée à revêtir le Christ dans sa pauvreté, son amour et son obéissance car le propre de la vie consacrée est de prendre pour base les conseils évangéliques.

La journée de la vie consacrée est célébrée en la fête de la Présentation du Seigneur au temple. La présentation au temple de Jésus, consacré selon la prescription rituelle de l’époque, au Seigneur, comme tout garçon premier né, annonce le don de Jésus par amour de Dieu et des hommes et l’offrande suprême de la Croix. Cette journée a donc une importance particulière pour toute personne consacrée, qui, inspirée par le don bouleversant du Christ, aspire à son tour à donner sa vie et à tout abandonner pour marcher à sa suite. C’est Dieu qui nous appelle et nous consacre à lui. Notre attitude est de lui rendre grâce, de lui répondre en nous donnant totalement à son amour et à sa mission. Dans ce don, nous éprouvons la joie d’être appelées, de répondre à cet appel, de suivre le Christ et être témoin de sa présence au milieu de nos frères.

« Le Seigneur veut des hommes et des femmes libres, non conditionnés, capables de tout abandonner pour le suivre et de trouver en Lui seul tout ce qui leur est propre. Certains choix courageux sont nécessaires, au niveau personnel et communautaire, qui impriment une nouvelle discipline à la vie des personnes consacrées et les conduisent à redécouvrir la dimension de la sequela Christi » (Benoît XVI).

C’est là que se trouve notre bonheur.

Sr Sophie-Laure et les sœurs de la Congrégation Notre-Dame de l’Eglise du Togo
Bulletin paroissial Saint-Étienne-Saint-Benoît Infos de janvier 2023 

 

Consacrées de la Communauté de l’Emmanuel (Saint-Joseph-des-Bords-de-Loire et Saint-Timothée-en-Forez)

Christine, Claire, Marie, Laurence

Dieu seul suffit

Le mois de février commence par la belle fête de la chandeleur, fête de la Présentation de Jésus au Temple, où il se révèle comme la lumière des nations et comme Celui qui vient parfaitement accomplir la Loi, dans l’obéissance à son Père.
Nous sommes entre le temps de Noël et le Carême, 40 jours après Noël. Dans nos régions, il fait encore sombre : Jésus se manifeste à nouveau comme lumière dans la nuit, c’est pourquoi nous tenons à la main un cierge allumé pendant la messe du jour. Savez-vous que le pape Jean-Paul II a institué cette date comme fête de la vie consacrée ?

Nous profitons donc de ce mois de février pour faire plus ample connaissance !
Nous sommes quatre consacrées de la Communauté de l’Emmanuel sur nos deux paroisses, trois à Boisset-lès-Montrond et une à Saint Galmier.
Chacun des baptisés est appelé à vivre ce don total au Père auquel le Christ nous invite en cette fête et les sœurs en sont le signe vivant. Ainsi nous manifestons que déjà sur terre, Dieu seul suffit et que ce monde est tourné vers le Royaume de Dieu, où il n’y aura plus ni femme ni mari.
Le charisme des sœurs de l’Emmanuel est de vivre, justement, l’Emmanuel au cœur du monde : de ce fait, nous sommes impliquées dans la vie active, selon nos compétences, nos choix, notre appel personnel. Notre amour pour Jésus nous pousse à un surcroît de prière, et notre mission est vécue avec tous nos frères et sœurs de la Communauté de l’Emmanuel (célibataires, mariés, prêtres).
Nous nous confions à la protection de la Vierge Marie et de saint Joseph, afin qu’ils veillent sur notre appel comme ils ont veillé sur Jésus. Chacune est impliquée depuis quelques années sur nos paroisses, mais peut-être que vous ne nous avez pas encore croisées ?
Quoi qu’il en soit, nous sommes toujours heureuses de vous rencontrer ou de vous accueillir chez nous pour prier avec vous. Vous pouvez aussi nous confier vos intentions de prière : soyez sûrs que nous les porterons dans l’adoration. Enfin, n’hésitez pas à nous inviter personnellement pour que nous puissions mieux nous connaître !
A très bientôt, nous prions pour tous les paroissiens.

Christine, Claire, Laurence et Marie
Consacrées dans le célibat, dans la communauté de l’Emmanuel
Bulletin « Nouvelles de nos paroisses n°15 » 

 

Sœur Laure-Élise Billioud à la « Maison des Bleuets » à Pélussin (Sainte-Marie-entre-Rhône-et-Pilat)

Des hommes et des femmes sur notre paroisse, à la résidence autonomie « les Bleuets du Pilat » à Pélussin, ont fait le choix de mettre leurs pas dans ceux du Christ et de lui consacrer leur vie. C’est au cours d’un repas, en toute simplicité qu’ils ont bien voulu se livrer et témoigner de leur foi en toute discrétion. Laure- Elise, religieuse et directrice de l’établissement, a répondu à quelques questions et a témoigné en vidéo sur son parcours de vie.

La Maison des Bleuets existe depuis longtemps, pouvez-vous nous rappeler son origine ?
Au 19e siècle, les sœurs de Marie-Thérèse sont arrivées à Pélussin pour pouvoir prendre soin des filles des campagnes. Pendant longtemps cela a été leur mission, puis cela a un peu évolué. A la fin du 20e siècle, le diocèse de Saint-Étienne leur a demandé de pouvoir accueillir les prêtres et les religieuses âgés en convalescence. Petit à petit leur cœur a continué à s’agrandir pour ouvrir cet établissement à toutes les personnes âgées. Depuis 2006, cette belle résidence accueille des personnes âgées autonomes pour les accompagner dans cette nouvelle tranche de leur vie : l’entrée dans le grand âge.
Dans une aile de l’établissement, des personnes peuvent vivre ici en suivant le Christ ?
La Communauté des sœurs de Marie-Thérèse a laissé la place à celle du Chemin Neuf (Communauté catholique à vocation œcuménique). Nous sommes arrivées en 2008 avec les sœurs de Marie-Thérèse. Aujourd’hui, il ne reste plus qu’une seule sœur de Marie- Thérèse, sœur Ferdinand (92 ans) avec qui nous habitons. Nous avons gardé cette spécificité d’ouverture de cet établissement à tout religieux. C’est pour cela que parmi nous il y a aussi une carmélite, des religieux d’autres communautés qui peuvent venir passer ici un temps de repos, de convalescence, de ressourcement. Avec tous les membres de la Communauté du Chemin Neuf qui sont aussi des laïcs mariés, parfois d’autres origines chrétiennes, ensemble nous essayons de vivre cette vie spirituelle à la suite du Christ.
Quels sont vos liens avec la paroisse ?
Père Marcin célèbre la messe ici, au moins une fois par semaine, le mercredi. Comme nous accueillons parmi nous un certain nombre de religieux âgés qui ne peuvent plus se déplacer, nous sommes obligés d’animer des messes, des temps spirituels sur place dans notre chapelle. C’est difficile pour nous d’aller à l’église de Pélussin à cause de leur perte d’autonomie.
Mais on garde un profond lien avec la paroisse ».

Sœur Laure-Élise Billioud
Bulletin « Communiqué » n°25 février 2023

 

Retour sur l’édition 2022 de la journée de la vie consacrée

Retour  sur la journée de la vie consacrée 2022 au sanctuaire Notre-Dame-de-Valfleury 

Cette année, ce sont les lazaristes du Sanctuaire de Valfleury qui nous ont accueillis pour notre rencontre diocésaine de la vie consacrée, le mercredi 2 février dernier. Nous étions 44 avec notre évêque Mgr Sylvain Bataille et notre vicaire général Père Bruno Cornier. Plusieurs consacrés n’ont pas pu venir : certains étaient retenus par leur mission ou leur devoir en communauté, d’autres à cause de leur grand âge ou leur santé, mais il y a aussi la cause de la pandémie. Mais ils étaient tous en communion avec nous. Quelques-uns parmi nous sont pour la première fois venus sur ce sanctuaire, un des lieux de grâce de notre diocèse.

Notre rencontre a débuté à 9h30 par un temps d’accueil café, thé, préparé par nos frères Lazaristes et puis nous nous sommes retrouvés à l’église pour l’office de tierce suivi d’intervention de la communauté Lazaristes sur la grâce de Valfleury et saint Vincent de Paul.

Il y a eu un temps pour accueillir les nouveaux arrivants dans notre diocèse et aussi pour nous présenter et mettre des visages sur des noms.

A 11h30, c’était la messe de la fête de la Présentation du Seigneur présidée par notre évêque. Notre célébration a commencé dehors par la bénédiction des cierges et puis nous nous sommes rendus à l’église en procession.

Après un déjeuner tiré du sac, à 14h, nous avons vécu la rencontre 1 de guide synodal, animée par Agnès Laborde, coordinatrice de l’équipe jubilé. C’était un temps de contribution des consacrés à la démarche synodale. Agnès a terminé son intervention en nous invitant de vivre la rencontre 2 en communauté ou avec d’autres fraternités. Notre journée a été clôturée par l’office des vêpres dans l’église.

Merci à la communauté de nos frères Lazaristes qui nous ont si bien et si chaleureusement accueillis. Merci pour leur dévouement au service de ce sanctuaire.

Merci également à chacun et chacune de nous qui s’est déplacé pour vivre ensemble cette journée de la vie consacrée et à ceux et celles qui n’ont pas pu venir mais s’unissaient à nous par leur pensée et leur prière.

Merci à notre évêque et à notre vicaire général qui nous accompagnent et marchent avec nous.

Merci à vous tous qui avez prié pour les consacrés.

Ensemble, poursuivons notre route avec le Christ.

Sœur Claire
Sœurs de Notre-Dame de la Salette

Articles en relation

HP - La Lettre de Saint-Etienne

La Lettre de Saint-Etienne

Chaque mois, retrouvez dans La Lettre de Saint-Etienne, avec le message notre évêque, Mgr Bataille, des informations sur la vie du diocèse. Il vous est possible de vous abonner pour recevoir La Lettre par mail.

Plus d'actusPlus d'actus

Agenda / événements

Vide-dressing de l'AFC Saint-Étienne
31
Mar
01
Avr
Vie des mouvements
Vide-dressing de l’AFC Saint-Étienne
Vide-dressing de l’AFC Saint-Étienne
Avril 2023- Retraites et sessions à la maison Saint-Joseph de Vanosc
01
Avr
Récollection - Retraite
Avril 2023- Retraites et sessions à la maison Saint-Joseph de Vanosc
Avril 2023- Retraites et sessions à la maison Saint-Joseph de Vanosc
Chemin de Croix "extrême" de Roisey au crêt de l'Œillon
Carême 2023
01/04/2023 - 02/04/2023
Chemin de Croix « extrême » de Roisey au crêt de l’Œillon
Chemin de Croix « extrême » de Roisey au crêt de l’Œillon
Rameaux et semaine sainte - horaires de célébrations
Célébrations liturgiques
01/04/2023 - 09/04/2023
Rameaux et semaine sainte – horaires de célébrations
Rameaux et semaine sainte – horaires de célébrations
"Voyage intérieur avec l'argile" Atelier à Notre-Dame de Grâces
Spiritualité
01/04/2023
« Voyage intérieur avec l’argile » Atelier à Notre-Dame de Grâces
« Voyage intérieur avec l’argile » Atelier à Notre-Dame de Grâces