Suivre le Diocèse de Saint-Etienne sur Facebook Suivre le Diocèse de Saint-Etienne sur Instagram Suivre le Diocèse de Saint-Etienne sur Youtube
Confinement2

Spécial période de confinement

Vivre sa foi en famille durant le confinement : un papa témoigne

Publié le 30 avril 2020

Le contexte particulier de ce confinement m'a confronté plus directement à la difficulté avec laquelle je vis ma foi au quotidien. L'entrée en semaine sainte a plutôt consisté en un calvaire avant l'heure, car j'éprouvais la déception d'un carême raté et le sentiment d'avoir été une fois encore ce disciple qui suit le Christ avec tant de tiédeur. Il m'a fallu donc réunir toutes mes forces pour vivre une dernière ligne droite au plus près du Seigneur.

« Un optimiste voit l’opportunité dans chaque difficulté ».

J’ai d’abord tâché d’identifier les obstacles liés au confinement, à savoir la tentation de l’oisiveté, la perte de notion du temps faute de regarder constamment ma montre comme cela était si souvent le cas avant le 17 mars.  Afin de m’encourager, j’ai fait de la phrase bien connue de W. Churchill ma devise :

« un pessimiste voit la difficulté dans  chaque opportunité, un optimiste voit l’opportunité dans chaque difficulté ».

J’ai choisi de me concentrer davantage sur les travaux à mener à la maison et de travailler en offrant toute ma pensée au Christ. A l’heure où je m’apprête à devenir père pour la première fois, je voyais en Saint-Joseph une grande source de réconfort.

Avant de débuter mon travail, je suis parvenu à quelques occasions de prendre un véritable temps d’oraison seul, quelques minutes simplement, ou en assistant au moins partiellement à des Offices sur internet.

Mon épouse a été mon Simon de Cyrène.

Lorsque je m’égarais, mon épouse me rappelait à mon engagement malgré elle. J’ai ainsi pu la rejoindre quelques fois devant l’ordinateur pour assister à la messe, ou au cours de temps de prière devant notre « coin prière » auquel elle est plus fidèle. Je me réjouis qu’elle puisse me tirer vers le haut, vers  mon Seigneur. Elle a été mon Simon de Cyrène.

Le jeudi saint m’a particulièrement frappé, car grâce à internet, j’ai pu prolonger ma prière à travers une adoration en ligne. Du fond de mon lit, je découvrais la présence du Christ dans ma vie jusque dans les moments les plus simples. Son amour était tel qu’il m’accueillait auprès de Lui tel que je me présentais, avec un amour infini. Le vendredi saint, je n’ai pas eu la force de jeûner, mais nous avons assisté au chemin de Croix avant de porter dans mon coeur la mort du Christ, auquel je confiais ceux qui souffrent dans leur chair ou leur esprit à cause du Covid 19.

Maintenant, le Christ est ressuscité, alors je continue à suivre ses pas, coûte que coûte. A chaque fois que je chute, en m’éloignant de lui, j’ai compris qu’il me faut me relever et marcher encore… »

 

Articles en relation

Plus d'actus

Agenda / événements

Horaires d'été de la librairie Culture et foi et du CIC
04
Juil
08
Août
Informations
Horaires d’été de la librairie Culture et foi et du CIC
Horaires d’été de la librairie Culture et foi et du CIC
Camp d'été à Longiron du 6 au 31 juillet 2020
06
Juil
31
Juil
Enfants
Camp d’été à Longiron du 6 au 31 juillet 2020
Camp d’été à Longiron du 6 au 31 juillet 2020
Pas de collecte du CCFD... mais un don
Informations
07/07/2020 - 28/07/2020
Pas de collecte du CCFD… mais un don
Pas de collecte du CCFD… mais un don
16 juillet : Le Sanctuaire de Lourdes lance, "Lourdes United" e-pèlerinage mondial
Pèlerinage
16/07/2020
16 juillet : Le Sanctuaire de Lourdes lance, « Lourdes United » e-pèlerinage mondial
16 juillet : Le Sanctuaire de Lourdes lance, « Lourdes United » e-pèlerinage mondial
Soyez mes témoins - les sessions de Paray-Le-Monial près de chez vous
Mouvement
17/07/2020 - 19/07/2020
Soyez mes témoins – les sessions de Paray-Le-Monial près de chez vous
Soyez mes témoins – les sessions de Paray-Le-Monial près de chez vous