Suivre le Diocèse de Saint-Etienne sur Facebook Suivre le Diocèse de Saint-Etienne sur Instagram Suivre le Diocèse de Saint-Etienne sur Youtube
ET - actus2

Église universelle

Message du pape François : La Paix, un chemin d’espérance

Publié le 1 janvier 2020

Journée-mondiale-de-la-paix

Découvrez le message du pape François pour la 53 ème journée mondiale de la paix, le 1er janvier 2020.

► La Paix, un chemin d’espérance : dialogue, réconciliation et conversion écologique

 

Extraits

La paix est un bien précieux, objet de notre espérance auquel aspire toute l’humanité. Espérer la paix est un comportement humain qui renferme une tension existentielle ; c’est pourquoi même un présent parfois pénible « peut être vécu et accepté s’il conduit vers un terme et si nous pouvons être sûrs de ce terme, si ce terme est si grand qu’il peut justifier les efforts du chemin ». De cette façon, l’espérance est la vertu qui nous met en chemin, qui nous donne des ailes pour aller de l’avant, même quand les obstacles semblent insurmontables.

Les terribles épreuves des conflits civils et internationaux, aggravées souvent par des violences sans aucune pitié, marquent pour longtemps le corps et l’âme de l’humanité. Toute guerre, en réalité, est un fratricide qui détruit le projet même de fraternité inscrit dans la vocation de la famille humaine.

Le monde n’a pas besoin de paroles creuses, mais de témoins convaincus, d’artisans de paix ouverts au dialogue sans exclusions ni manipulations. En effet, on ne peut parvenir vraiment à la paix que lorsqu’il y a un dialogue convaincu d’hommes et de femmes qui cherchent la vérité au-delà des idéologies et des opinions diverses. La paix est un édifice « sans cesse à construire », un chemin que nous faisons ensemble, en cherchant toujours le bien commun et en nous engageant à maintenir la parole donnée et à respecter le droit. Dans l’écoute réciproque, la connaissance et l’estime de l’autre peuvent se développer jusqu’à reconnaître, dans l’ennemi, le visage d’un frère.

Le passage de l’Évangile qui rapporte l’échange entre Pierre et Jésus nous guide : « Seigneur, lorsque mon frère commettra des fautes contre moi, combien de fois dois-je lui pardonner ? Jusqu’à sept fois ? Jésus lui répond : “Je ne te dis pas jusqu’à sept fois, mais jusqu’à soixante-dix fois sept fois” » (Mt18, 21-22). Ce chemin de réconciliation nous appelle à trouver dans le fond de notre cœur la force du pardon et la capacité de nous reconnaître frères et sœurs. Apprendre à vivre le pardon fait grandir notre capacité à devenir des femmes et des hommes de paix.

Le chemin de la réconciliation exige patience et confiance. On n’obtient pas la paix si on ne l’espère pas.

Agenda / événements

Nourrir sa foi durant le confinement ...
26
Mar
28
Avr
Formation
Nourrir sa foi durant le confinement …
Nourrir sa foi durant le confinement …
Vivre le confinement en couple, en famille ...
27
Mar
15
Avr
Vivre le confinement en couple, en famille …
Vivre le confinement en couple, en famille …
8 mai 2020 - Marche pour les vocations
Jeunes
08/05/2020
8 mai 2020 – Marche pour les vocations
8 mai 2020 – Marche pour les vocations
Rencontres chrétiennes : Découverte du Judaïsme
Formation
15/05/2020 - 17/05/2020
Rencontres chrétiennes : Découverte du Judaïsme
Rencontres chrétiennes : Découverte du Judaïsme
Week-end inter-diocèses : "découvrir le judaïsme"
Session
15/05/2020 - 17/05/2020
Week-end inter-diocèses : « découvrir le judaïsme »
Week-end inter-diocèses : « découvrir le judaïsme »